Articles taggés avec ‘Raymond Poulidor’

Il est né un 15 avril

Vendredi 15 avril 2022

Raymond Poulidor

Le coureur cycliste français, Raymond Poulidor, dit « Poupou », est né le 15 avril 1936 à Masbaraud-Mérignat, dans le département de la Creuse.

Philippe Lucas, né le 15 avril 1963 à Melun, est un entraîneur de natation français.
Il est notamment connu pour avoir été l’entraîneur de la championne olympique Laure Manaudou.
Josiane Balašković, dite Josiane Balasko, née le 15 avril 1950 à Paris, est une actrice et réalisatrice française d’origine croate par son père, également scénariste, romancière, dialoguiste et costumière. Elle est l’un des membres de la bande du Splendid.
Claudia Cardinale, est une actrice et mannequin italienne francophone, née le 15 avril 1938 à Tunis. Véritable sex-symbol des années 1960, elle a joué dans de nombreux films à succès, notamment dans les films Le Pigeon, Le Guépard et Il était une fois dans l’Ouest
Pierre Vaneck est un acteur franco-belge, né le 15 avril 1931 à Lạng Sơn et mort le 31 janvier 2010 à Paris 15ᵉ, à la suite d’une opération cardiaque.
Georges Descrières, de son vrai nom Georges Bergé, est un acteur français, né le 15 avril 1930 à Bordeaux et mort le 19 octobre 2013 au Cannet. Il a été sociétaire de la Comédie-Française de 1958 à 1985.

Joyeux anniversaires

Vendredi 15 avril 2016

Philippe Lucas

L’entraîneur de natation français, Philippe Lucas, est né le 15 avril 1963 à Melun.

Claudia Cardinale

L’ actrice italienne, Claudia Cardinale, est née Claude Joséphine Rose Cardinale à Tunis (Protectorat français de Tunisie) le 15 avril 1938.

Raymond Poulidor

Le coureur cycliste français, Raymond Poulidor, dit « Poupou », est né le 15 avril 1936 à Masbaraud-Mérignat, dans le département de la Creuse.

La grande boucle se fait une beauté

Vendredi 28 juin 2013

On peut dire que la grande boucle commence en beauté. En effet pour la 100 e édition du  Tour de France, une nouvelle fois ça se Corse, puise qu’on vient  d’entrée de lui tirer une balle dans le pied. Comme chaque année l’approche du mythique Tour de France incite certains à vouloir gâcher la fête. Le premier fut Jan Ullrich qui comme par hasard passe aux aveux de dopage au moment où les coureurs s’affûtent et s’apprêtent à chausser les cale-pieds. Ce jet de pavé dans la marre ou dans la devanture est plus que curieux . On peut s’étonner qu’à chaque fois on agite des spectres du “tous pourris” et moi aussi, quelques jours avant le départ pour une nouvelle aventure cycliste.

Amstrong, Ullrich, et maintenant Jalabert qui, face à des révélations tenus au frais depuis 2004 montrant que personne n’est épargné passe la main comme conseiller technique de France 2. Pour lui ce 100 e tour sera l’histoire d’ un mauvais tour qu’on vient de lui jouer.

Il y a-t-il pour l’allemand un petit goût de vengeance vis à vis d’une institution qui l’a contraint certainement à arrêter sa carrière prématurément ?

Raymond Poulidor, Poupou pour les intimes, le monsieur propre d’une autre époque, qui fut l’éternel second peut être justement par qu’il n’en prenait pas s’insurge contre ces révélations tardives qui tue la discipline. Pour lui il faut tourner la page et on ne ferait pas mieux si l’on voulait tuer cette grande fête populaire gratuite… mais pas pour tout le monde.