Articles taggés avec ‘Alain Prost’

Vettel irrésistible

Lundi 28 octobre 2013

Seulement 26 ans et déjà 4 titres de champion du Monde en Formule 1, Vettel est vraiment irrésistible encore cette année. Bien évidemment après avoir signé la pole position, le grand prix d’Inde fut pour lui l’occasion de montrer une nouvelle fois, si cela était encore nécessaire, qu’actuellement sur Red Bull, il est le meilleur. Il devient par la même occasion le plus jeune quadruple champion du Monde de Formule 1 de l’histoire. Il rejoint Prost qui a été titré quatre fois, il lui  reste maintenant à égaler le score de Fangio avec ses 5 titres. Mais au Panthéon des coureurs automobile il sera bien difficile d’égaler Shumi.

Il faut dire que Michael Schumacher est une véritable légende vivante avec tout de même 7 titres à son actif. Cet autre allemand a obtenu 5 titres consécutifs de champion du Monde de 2000 à 2004. Qui dit mieux ?  Sébastien Vettel est encore jeune, sa carrière n’est pas encore terminée alors pourquoi pas ?

Sébastien Bourdais à la casse

Vendredi 24 juillet 2009

sebastien-bourdaisLa fumée sort des naseaux de notre pilote national, Sébastien Bourdais, renvoyé de l’écurie Toro Rosso pour cause de mauvais résultats. “Je suis déçu et choqué par la décision qu’a prise la Scuderia Toro Rosso de ne plus m’autoriser à piloter pour elle jusqu’à la fin de la saison”, a déclaré le pilote. Maintenant les résultats c’est tout de suite ou jamais, tout va plus vite en F1 même les évictions. Le compteur bloqué, le pilote écume et rajoute : “J’estime qu’en opérant ce choix, l’équipe n’a pas respecté ses obligations contractuelles envers moi”. Prost pense lui aussi qu’il a été trahi par son employeur tout en mettant un bémol à la clé. Bourdais n’a pas fait l’unanimité dans son équipe, dominé par Vettel l’an dernier et par le débutant Buemi cette année. Prost au micro d’Europe 1 donne ses impressions sur cette affaire ; “…De là à l’écarter et à lui gâcher sa carrière  c’est difficile et je comprends sa réaction. Il n’a pas été performant mais il n’a pas fait des choses complètement insensées. On peut comprendre  sa décision car c’est sa crédibilité qui est en jeu”. Maintenant dans les sports mécaniques on n’hésite plus à jeter les pilotes à la casse. Le couperet tombe  sans appel, le seul contrat qui compte est : la performance ou la déchéance. Franchement même dans la F1 il y a quelque chose qui ne tourne plus très rond.