Articles taggés avec ‘Michel Platini’

Il est né un 21 juin

Mardi 21 juin 2022

Francois Baroin

L’homme politique français, François Baroin, est né le 21 juin 1965 dans le 12e arrondissement de Paris.

Le prince William, duc de Cambridge, né le 21 juin 1982 au St. Mary’s Hospital de Paddington, est un membre de la famille royale britannique. Fils aîné du prince Charles, prince de Galles, héritier du trône, et de Lady Diana Spencer, il est le petit-fils de la reine Élisabeth II et du prince Philip, duc d’Édimbourg.

Tsilla-Chelton

Tsilla Chelton, née le 21 juin 1919 à Jérusalem et morte le 15 juillet 2012 à Bruxelles, est une actrice et professeur d’art dramatique française. Elle fut la fameuse tatie Danielle

Michel Platini, né le 21 juin 1955 à Jœuf, est un footballeur international français, qui évoluait au poste de milieu de terrain offensif, avant de devenir sélectionneur puis dirigeant sportif.

Gérard Lanvain, dit Gérard Lanvin, est un acteur et chanteur français né le 21 juin 1950 à Boulogne-Billancourt.

Françoise Sagan

Françoise Quoirez, plus connue sous le pseudonyme de Françoise Sagan, est une femme de lettres française, née le 21 juin 1935 à Cajarc et morte le 24 septembre 2004 à Équemauville. Elle devient célèbre dès son premier roman, Bonjour tristesse, publié en 1954, alors qu’elle n’a que dix-huit ans.

Le PSG manquerait-il de fair-play?

Mardi 29 avril 2014

Jean-Claude Blanc et Nasser Al-Khelaïfi les dirigeants du PSG

Que se passe-t-il au PSG ces temps ci ? La saison 2014 n’a pas apporté suffisamment  au regard de tous les espoirs et de l’argent que le Qatar y a investi semble-t-il ? Pourtant ce club est plutôt bon élève quand à son équilibre financier, mais voilà que l’UEFA temporise ce qualificatif et déplore même un manque de fair-play financier pour arriver à ce résultat. Ce qui chagrine la commission liée  aux contrôles des financements, c’est que le PSG aurait pipé les dés. Où le bât blesse, c’est quand on regarde de près le contrat passé pour les droits à l’image avec l’office du tourisme Qatari (QTA) et le PSG. Il s’avère que le bailleur devienne par un jeu de passe-passe receveur, puisque c’est le Qatar dans les deux cas. Maintenant le fruit des sanctions reste tributaire de négociations, c’est peu dire. Dans le meilleur des cas le PSG serait amené à débourser plusieurs millions d’euros dans le cadre de ce différent.

Michel Platini qui doutait, il y a peu, du Fair-Play financier du PSG, a bien temporisé  à propos de la possible sanction,  en déclarant : “«Si vous attendez du sang et des larmes, vous serez déçus. Il y aura des choses dures mais pas d’exclusions des compétitions européennes.» A priori si l’on en croit l’évolution du PSG ces deux dernières années, ce n’est pas une affaire d’argent qui chagrine les dirigeants mais plutôt un manque de résultats.

Cette affaire sera vite réglée, par contre la désillusion du club battu face à Chelsea et sa difficulté à arracher son deuxième titre de champion de France, qui ne peut pourtant pas lui échapper, reste préoccupant. Rendez-vous le 7 mai au Parc des Princes face à Rennes pour mettre fin à cette fin de saison sans panache. L’ascension fut tout de même fulgurante et le PSG manque de Fair-play ou pas reste maintenant un des rares clubs français qui est une  audience européenne. Inutile de faire la fine bouche tout le monde sait très bien qu’actuellement le foot c’est le fric.

Sebb Blatter revient sur le Qatargate

Lundi 23 septembre 2013

Près de trois ans après l’attribution de la coupe du Monde 2022 au Qatar, le dossier ne cesse de rebondir. Après avoir ouvertement déclaré dans une interview du 9 septembre que ce choix était certainement une erreur, Sedd Blatter en remet une couche. Cette fois le président de la FIFA reconnaît que :«Le choix du Qatar pour 2022 a été influencé par des intérêts politiques». Pour lui, des chefs de gouvernements qui avaient des intérêts avec le Qatar auraient conseillé à leur membre de voter pour le Qatar. Aussi soupçonnant une corruption, il déclare que la FIFA venait  ”de charger une nouvelle commission d’éthique indépendante de tout examiner une nouvelle fois, dont l’attribution du Mondial au Qatar.” Que devons-nous penser d’un tel revirement de situation alors que dès 2010 nombreux sont ceux qui pensaient déjà que le Qatar avait eu le Mondial de foot 2022 avec son chéquier ? Il faut dire que depuis ce choix a été régulièrement critiqué, pour l’absence de tradition footballistique du Qatar, pour des raison de fortes chaleurs mais aussi pour les zones d’ombres qui subsistent encore en ce qui concerne cette élection. Peut-on voir, dans le fait que le N° 1 actuel de la FIFA ne cesse de souffler le chaud et le froid, une nouvelle attaque contre Michel Platini, favorable au Qatar, son possible challenger  en 2015 au poste de président ?  Les arcanes du pouvoir sont des coupe-gorges que l’on joue au ballon ou pas.

Ribéry sacré meilleur joueur européen

Vendredi 30 août 2013

Hier au soir à Monaco, Franck Ribéry était très ému lorsque Michel Platini lui a remis la coupe de l’UEFA 2012 2013.  Il faut dire que le jeune français de 30 ans peut être fier de lui puisque cette saison il devance les deux stars du ballon rond,  Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Les compliments pleuvent, “il le mérite” lance le triple ballon d’or Johan Cruyff. Admiratif le président du PSG, Nasser al-Khelaifi, surenchérit en lançant : “c’est un joueur fantastique”. Il est vrai que Ribéry vient d’engranger un triplé historique avec le Bayern Munich en ligue des champions, sans compter une coupe et une super coupe en Allemagne. Tous les espoirs sont permis pour remporter le Ballon d’or dans la foulée puisqu’il a tout de même marqué 34buts en 34 matchs en liga. Ce serait une aubaine pour le Bayer Munich qui n’a pas eu de ballon d’or depuis  celui de Heinz Rummenigge en 1981. Il serait du même coup le 1er français depuis Zinédine Zidanne en 1998 a être sacré. En attendant “Kaiser Franck” est  reconnu comme le meilleur joueur européen de la saison passée et déjà c’est une performance.

Le Qatar méritait-il la coupe du monde 2022?

Jeudi 31 janvier 2013

Si la présomption d’innocence est toujours d’actualité que doit-on penser des accusations dont Platini, président de l’UEFA,  fait actuellement les frais ?  Qui demain nous le dira ou nous le taira ? Une chose est certaine, tout cela ne sent pas très bon et le ballon rond est avant tout une affaire de gros sous, ça tout le monde l’avait bien compris. Les ponts d’or versés par les qataris pour s’acheter le PSG et en faire une équipe galactique, donne un petit aperçu de la manière dont le Qatar s’intéresse au foot. Alors comment il se fait que ce soit encore le Qatar, qui n’est pas un pays de ballon rond, qui obtienne à la surprise générale  l’organisation de la coupe du monde en 2022 ? Le journal France Football aurait tenté d’y répondre dans un dossier à charge ou le ballon rond a des relents de pétrodollars et  n’hésite pas à déclencher un véritable “Qatargate”.  Le Qatar se serait payé Zidane pour 11 millions d’euros pour soutenir sa candidature, mais encore bien d’autres personnalités du football et les sommes auraient flambé. Délation, mensonges, les accusés se rebiffent, mais voilà encore une fois la FIFA et son président Sepp Blatter, au cœur d’un nouveau scandale de corruption. Si le Qatar l’a fait c’est qu’il pouvait le faire. C’est à croire que les instances dirigeantes de bien des sports n’ont plus aucune éthique, à moins que maintenant ce soit de notoriété publique.