Articles taggés avec ‘François Cavanna’

Ils sont nés ou morts un 22 février

Lundi 22 février 2016

Andy Warhol

L’ artiste américain, Andy Warhol,est mort à New York le 22 février 1987. Il appartient au pop art, mouvement artistique dont il est l’un des innovateurs.

François Cavanna

L’écrivain, journaliste et dessinateur humoristique français,François Cavanna est né le 22 février 1923 à Paris.

Ils sont nés ou morts un 29 janvier

Vendredi 29 janvier 2016

Pierre Tchernia

Le réalisateur, le concepteur et l’animateur d’émissions de télévision français Pierre Tcherniakowski dit Pierre Tchernia est né le 29 janvier 1928 à Paris.

François Cavanna

L’ écrivain, journaliste et dessinateur humoristique français François Cavanna est mort le 29 janvier 2014 à Créteil

Ils sont nés ou morts un 22 février

Dimanche 22 février 2015

L’écrivain, journaliste et dessinateur humoristique français,François Cavanna est né le 22 février 1923 à Paris.

Andy Warhol

L’ artiste américain, Andy Warhol,est mort à New York le 22 février 1987. Il appartient au pop art, mouvement artistique dont il est l’un des innovateurs.

Roger Gicquel

Le journaliste français, Roger Gicquel, set né le 22 février 1933 à Thiers-sur-Thève dans l’Oise1. Il a présenté le journal de 20 heures de TF1 entre 1975 et 1981.

Ils sont nés ou morts un 29 janvier

Jeudi 29 janvier 2015

Le réalisateur, le concepteur et l’animateur d’émissions de télévision français Pierre Tcherniakowski dit Pierre Tchernia est né le 29 janvier 1928 à Paris.

L’ homme politique français Éric Woerth, est né le 29 janvier 1956 à Creil (Oise).

L’animatrice et productrice américaine de télévision, critique littéraire et éditrice de magazines Oprah Gail Winfrey communément appelée Oprah, est née le 29 janvier 1954 à Kosciusko (Mississippi).

L’ écrivain, journaliste et dessinateur humoristique français François Cavanna est mort le 29 janvier 2014 à Créteil

La Barbe, il n’est plus

Jeudi 20 février 2014

André-François Barbe

Ils sont venus ils sont tous là sauf la mama. Lundi 16h devant le crématorium du Père Lachaise il y a foule. On se tapent la bise, on est heureux d’être encore vivant et toutes générations confondues les crayonneux viennent rendre un dernier hommage à l’un d’entre eux à un ami à un frère. Ils se retrouvent pour accompagner à sa dernière demeure  un ami  un excellent professionnel de la presse mais pas que, presse qui l’a ignoré oublié, il était de la génération de Cavanna qui lui fut encensé. Il était peu médiatisé ces dernières années et ne faisait surtout pas partie de la génération facebookienne, il ne twittait pas donc il n’existait pas si ce n’est pour la profession et ses potes musiciens qui mettent un peu d’ambiance dans cette salle surchauffé où se presse justement une foule dense unie sous la bannière de l’amitié.

Cet humoriste associé avait quelques amis de cette joyeuse période où ils triomphaient chez Glénat  qui étaient là, le coeur gros, la larme à l’oeil, comme Soulas, Bridenne ou Sabatier. Il allait retrouver les pères Serre et Blachon pour foutre la zone au paradis des humoristes. Ciao l’artiste merci de nous avoir offert tout au long de ta carrière quelques belles nanas aux courbes irréprochables et fasse qu’elles t’attendent là haut ces muses fabuleuses que tu nous a si souvent croqué avec brio.

Cavanna s’est fait la belle

Vendredi 31 janvier 2014

C’est  avec un grande tristesse que nous venons d’apprendre la disparition d’une figure emblématique de la presse française. Difficile de parler de tout ce qu’il a fait  mais pour simplifier, en créant Hara Kiri et Charlie Hebdo, il a imposé un nouveau ton, un nouveau genre dans la presse en croyant à la force du dessin qui  vaut souvent un long discours. Pour employer une formule connue, un journal de Cavanna c’était le poids des mots et le choc des dessins. Remarquable écrivain, il se proclamait «bête et méchant», c’est vrai qu’il ne reculait pas devant le mauvais goût et faisait un sacré tandem avec l’irrévérencieux docteur Choron. Il l’avait enterré son compère comme Fournier, Reiser, Gébé Fred et Topor et voilà qu’aujourd’hui vient son tour à 90 ans. Comme quoi l’humour conserve même si cette saloperie de Parkinson lui ne lui avait pas fait sucrer les fraises en fin de parcours, il nous aurait certainement gratifié de bien des créations. Cette terrible maladie qui l’affaiblissait dans son quotidien,  il l’avait racontée dans son dernier livre, «Lune de miel». La Camarde est là, fini de lui faire la nique, elle a toujours le dernier mot …Fin