Articles taggés avec ‘Isabelle Carré’

Elle est née un 28 mai

Samedi 28 mai 2022

Kelly Minogue

La chanteuse et actrice australienne, Kylie Ann Minogue, simplement Kylie Minogue, surnommée la princesse de la Pop Music, est née le 28 mai 1968 à Melbourne, en Australie.

L’acteur américain, Gary Wayne Coleman , est mort le 28 mai 2010. Il est surtout connu pour son rôle d’Arnold Jackson dans la série télévisée américaine Arnold et Willy (1978–1986) et pour sa petite taille.

Jean-Pierre Léaud

Jean-Pierre Léaud est un acteur français, né le 28 mai 1944 à Paris. À l’âge de quatorze ans, il est révélé par François Truffaut qui lui confie le rôle d’Antoine Doinel, le héros turbulent du film Les Quatre Cents Coups.

Isabelle Carré

Isabelle Carré est une actrice et écrivaine française, née le 28 mai 1971 dans le 12ᵉ arrondissement de Paris.

Romain Duris

Romain Duris, né le 28 mai 1974 à Paris, est un acteur français. Il a tourné sept fois avec Cédric Klapisch. Il est ainsi surtout connu pour le rôle de Xavier Rousseau, héros de la trilogie L’Auberge espagnole. Tony Gatlif l’a aussi dirigé dans Gadjo dilo et Exils.

Ils sont nés un 28 mai

Jeudi 28 mai 2015

Isabelle Carré

L’actrice française, Isabelle Carré est née le 28 mai 1971 dans le 12e arrondissement de Paris.

Romain Duris

L’acteur français, Romain Duris, est né le 28 mai 1974 à Paris.

Respire et va au cinéma

Jeudi 13 novembre 2014

Respire dans sa thématique à un petit air de la Vie d’Adèle. Pourtant d’après sa réalisatrice le film parle surtout de la perversion narcissique plutôt que de traiter uniquement de l’homosexualité. Ce film est tiré d’un roman éponyme paru en 2001 qui décida Mélanie Laurent à repasser de l’autre côté de la caméra. Respire  a été présenté à la semaine internationale de la critique à Cannes 2014 et a valu à sa réalisatrice une standing ovation de 30 minutes. A voir si ce critère suffit à vous faire choisir cette histoire de femmes entre Charlie interprétée par Joséphine Japy et Sarah par Lou de Laâge. Notons la présence de la remarquable Isabelle Carré dans le rôle de Vanessa la mère de Charlie et qui également à l’affiche dans le film Marie Heurtin.

Redford et son univers marginal

Mercredi 8 mai 2013

Il y a des semaines où l’on a que l’embarras du choix pour se faire une toile.Il y a le premier film de Françoise Charpiat , Cheba Louisa qui doit être sympa et a plutôt bonne presse avec un couple de femmes superbes , Rachida Brakni et Isabelle Carré toujours au top.

On peut aller voir aussi Liv et Ingmar un documentaire sur le couple Bergman, mais comme il faut choisir, ce sera cette semaine le dernier Redford Sous surveillance qui sera l’objet de ce choix. A près de 76 ans l’inoubliable Gasby le magnifique réalise ce nouveau film avec un budget de seulement 15 M$, une misère au yeux des grands blockbusters hollywoodiens qui envahissent et colonisent nos écrans européens. Il a pourtant hormis lui dans ce film un casting de rêve,, Shia LaBeouf, Susan Sarandon et Nick Nolte  ou encore Stanley Tucci, rien que ça. Ce triller politique, qui s’éloigne des poncifs du genre, est tiré de faits réels, l’histoire du Weather Underground, un mouvement qui conteste la présence américaine au VIetnam. Pour lui “la pipolisaton fait beaucoup de dégâts”, il veut rester en marge des grosses maisons de production, et automatiquement cela très difficile de se faire financer son film. Avec ce neuvième long métrage est adapté du roman de Nel Gordon il renoue en quelque sorte à un cinéma plus traditionnel. Voilà un film qui promet et avec ce sale temps au pire vous pouvez toujours y aller plusieurs fois.

Un film pour émotifs

Mercredi 22 décembre 2010

En réalisant Les Emotifs anonymes, Jean-Pierre Améris livre certainement son film le plus personnel. C’est l’occasion pour lui de mettre en scène une pléiade de maladresses habituelles liées aux inhibitions des hyperémotifs. Le tout donne bien entendu naissance à des scènes plus que cocasses qui nous sont livrées non sans une bonne dose d’humour. Pour lui les véritables héros sont ceux qui communément restent tapis dans l’ombre de peur de s’affirmer. Deux rôles sur mesure pour deux excellents acteurs, Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde qui s’étaient déjà donné la réplique dans Entre ses mains d’Anne Fontaine. Tous les deux se rencontrent dans le cadre d’une chocolaterie, dont il est le gérant et où elle vient chercher du travail. Le cinéaste explique que ce choix coulait de source parce que c’est une gourmandise qui “aide à se sentir mieux, c’est un parfum et un goût liés à l’enfance, et les anxieux en abusent.” Voilà donc une comédie romantique qui ne manque pas de drôlerie, à consommer sans modération comme les chocolats en cette approche des fêtes.