Articles taggés avec ‘Jean-Pierre Darroussin’

Il est né un 4 décembre

Lundi 4 décembre 2017

Jean-Pierre Darroussin

L’ acteur et réalisateur français Jean-Pierre Darroussin, est né le 4 décembre 1953 à Courbevoie (Seine).

Il est né un 4 décembre

Dimanche 4 décembre 2016

Jean-Pierre Darroussin

L’ acteur et réalisateur français Jean-Pierre Darroussin, est né le 4 décembre 1953 à Courbevoie (Seine).

Il est né un 4 décembre

Vendredi 4 décembre 2015

Jean-Pierre Darroussin

L’ acteur et réalisateur français Jean-Pierre Darroussin, est né le 4 décembre 1953 à Courbevoie (Seine).

Joyeux anniversaires

Jeudi 4 décembre 2014

L’ acteur et réalisateur français Jean-Pierre Darroussin, est né le 4 décembre 1953 à Courbevoie (Seine).

Le rappeur et homme d’affaires américain Jay-Z, de son vrai nom Shawn Corey Carter, est né le 4 décembre 1969 à New York, dans le quartier de Brooklyn.

De bon matin au cinéma

Mercredi 5 octobre 2011

Voici à nouveau un film inspiré de l’actualité. Jean-Marc Moutout part d’une brève  entendue en 2004, pour camper un thriller psychologique sur les rapports humains au sein de l’entreprise. Le réalisateur, après Violence des échanges en milieu tempéré, renoue avec ce genre. Avec De bon matin, Jean-Marc Moutout continue à explorer une thématique souvent exploitée, celle du monde de l’entreprise et son influence sur les individus et leurs environnements familiaux. C’est le tableau de la souffrance quotidienne au travail qui mêlent les humiliations aux bassesses vers la mise au placard, antichambre de la porte annoncée. Histoire d’un banquier qui, De bon matin, tue ses deux supérieurs avant de se donner la mort. Jean-Pierre Darroussin incarne Paul, un personnage complexe, cynique égoïste et facétieux, mais aussi très humain. Le réalisateur ne tarit pas d’éloges sur son interprétation et déclare : “Je suis absolument fasciné par ce qu’il fait dans le film…Son interprétation est tellement forte”. Pour créer une plus grande intimité avec le spectateur, Jean-Marc Moutout filme son personnage au plus près, et la structure narrative repose sur les flaschbacks, pour mieux pénétrer l’histoire de cet homme et  le bilan de sa vie. Ce film oppressant, totalement dans l’air du temps,  ne répond à aucune question, mais nous oblige à nous en poser sur les valeurs de la nature humaine dans notre société actuelle. Film totalement contre indiqué pour ceux qui veulent un peu de miel dans leur eau froide.

Holiday, un film pas de tout repos

Mercredi 8 décembre 2010

Un week-end qui tourne au cauchemar. Parti pour sauver son couple, après une nuit dégentée, Michel Trémois (Jean-Pierre  Darroussin) se retrouve accusé de meurtre et sa femme a disparu. Voilà très simplifiée la trame du dernier film de Guillaume Nicloux, Holiday. Avec ce onzième film, le réalisateur plus habitué aux polars, a fait cette fois ci le choix de tourner une comédie noire. Sorte de “Cluedo entre Algatha Christie et Feydaux”, l’intrigue se passe en huit clos, dans le château du Mercuès, décor d’un hôtel, avec une BO de Julien Doré. Un grand rôle encore une fois pour le talentueux Jean-Pierre Darroussin, drôle et décalé à souhait par son physique et son jeu comparé par certains critiques à celui d’un “Mister Bean qui parle”. Le scénario est émaillé de situations cocasses à répétition doublées d’une avalanche de blagues, quelques fois prévisibles, et cela jusqu’à épuisement. A vous de juger !