Articles taggés avec ‘Julien Doré’

Il est né un 7 juillet

Samedi 7 juillet 2018

Julien Doré

L’auteur-compositeur-interprète et acteur français, Julien Doré, est né le 7 juillet 1982 à Alès (Gard) en France.

Ils sont nés un 7 juillet

Jeudi 7 juillet 2016

Bérénice Béjo

L’actrice franco-argentine, Bérénice Bejo, est née le 7 juillet 1976 à Buenos Aires (Argentine).

Julien Doré

L’auteur-compositeur-interprète et acteur français, Julien Doré, est né le 7 juillet 1982 à Alès (Gard) en France.

Ils sont nés ou morts un 7 juillet

Mardi 7 juillet 2015

Vincent Peillon

L’homme politique français, Vincent Peillon, est né le 7 juillet 1960 à Suresnes (Seine).

Bérénice Béjo

L’actrice franco-argentine, Bérénice Bejo, est née le 7 juillet 1976 à Buenos Aires (Argentine).

Julien Doré

L’auteur-compositeur-interprète et acteur français, Julien Doré, est né le 7 juillet 1982 à Alès (Gard) en France.

Edouard Chevardnadze

L’homme politique soviétique et géorgien, Edouard Ambrosis dze Chevardnadze est mort le 7 juillet 2014 à Tbilissi.

Le printemps en chantant à Bourges

Samedi 26 avril 2014

La 38 e édition du festival de Bourges a inauguré sa scène avec Stromae qui ne cesse de faire un tabac partout où il passe, fédérant, chose étonnante, toutes les générations. Ce jeune belge actuellement fait un véritable triomphe partout où il passe, et s’il a écoulé plus un million deux cents milles exemplaires de son album Racine carrée il n’en reste pas moins humble, se considérant comme un artisan souvent moins utile qu’un crémier un fermier ou un employé de la sécu.Voilà donc une magistrale ouverture de ce marathon musical à Bourges qui se déroule du 22 au 27 avril 2014.

Julien Doré avec son troisième album Love est loin de celui qui devait presque s’excuser de sa naissance dans une émission de téléréalité. Il est devenu au fil du temps un incontournable de la scène pop avec un zest d’originalité qui fait tout son personnage.

Autre affiche, plus controversée du printemps de Bourges, le premier festival de la renaissance de Bertrand Cantat  qui avec son groupe Détroit et son album Horizons a reçu un accueil enthousiaste de la part de ces fans de la première heure. Nous sommes loin de Noir Désir considéré alors comme le groupe rock français , mais ce retour dans le cadre d’un festival comme celui de Bourges et hautement symbolique.

Le palais Jacques Coeur accueillait une autre grande dame de la scène Rock, Catherine Ringer qui a elle aussi tournée la page pour vivre une nouvelle vie tango.

Quant à Christophe Moissec, référence absolue du festival, il reste très ému face à l’accueil extraordinaire qui lui est réservé pour fêter ses 20 ans de carrière. A 49 ans il propose certainement le meilleur album de sa déjà longue carrière ,  avec ” Ici-bas, ici même” . Comme toujours la mayonnaise musicale prend bien à Bourges cette année encore où les jeunes pousses de la scène musicale côtoient les valeurs sûres et les stars du moment.

Holiday, un film pas de tout repos

Mercredi 8 décembre 2010

Un week-end qui tourne au cauchemar. Parti pour sauver son couple, après une nuit dégentée, Michel Trémois (Jean-Pierre  Darroussin) se retrouve accusé de meurtre et sa femme a disparu. Voilà très simplifiée la trame du dernier film de Guillaume Nicloux, Holiday. Avec ce onzième film, le réalisateur plus habitué aux polars, a fait cette fois ci le choix de tourner une comédie noire. Sorte de “Cluedo entre Algatha Christie et Feydaux”, l’intrigue se passe en huit clos, dans le château du Mercuès, décor d’un hôtel, avec une BO de Julien Doré. Un grand rôle encore une fois pour le talentueux Jean-Pierre Darroussin, drôle et décalé à souhait par son physique et son jeu comparé par certains critiques à celui d’un “Mister Bean qui parle”. Le scénario est émaillé de situations cocasses à répétition doublées d’une avalanche de blagues, quelques fois prévisibles, et cela jusqu’à épuisement. A vous de juger !

Let’s Recap… récapitulons

Dimanche 4 avril 2010

Première histoire d’amour avec le 7e art pour Julien Doré

Samedi 3 avril 2010

julien-doreEnsemble, nous allons vivre une très très grande histoire d’amour…est une comédie à la Française réalisée par Pascal Thomas. Pour ce film le réalisateur annonce la couleur sans détours : “Je n’ai envie que de choses légères, frivoles, désinvoltes et vives, bref tout ce qui peut-être considéré comme superficiel et futile par notre époque balourde… Être à contre courant me ravit.” Quitte à être fou autant l’être jusqu’au bout, aussi, dans le rôle du jeune premier de comédie, de fantaisie, il a choisi le chanteur Julien Doré devenu comédien pour l’occasion. Pascal Thomas justifie son choix en disant : “Julien Doré est beau, très photogénique et , tout en restant plus que charmant, il sait passer au mode comique et même burlesque.” Originaire de Nîmes l’acteur pour l’occasion a retrouvé son accent méridional. Le voilà dans un rôle  sur mesure pour faire craquer les filles, en premier sa partenaire dans le film, Marina Hands. Souscrivons à la demande du réalisateur qui préconise : “Ne pas en dire trop, en dire même très peu sur l’histoire,  est une politesse que l’on doit au spectateur.” Une passion amoureuse truffée de gags sur une musique de Reinhardt Wagner, un chanteur à succès en prime, tous les ingrédients sont à priori là, pour faire battre le cœur des midinettes.

nalair-star

Asa souffle le Prix Constantin 2008 à Julien Doré.

Mercredi 19 novembre 2008

La chanteuse française d’origine nigériane a remporté lundi soir, le 7e Prix Constantin, s’imposant dans une sélection très anglophone (elle-même chante en anglais) Le Prix Constantin confirme le phénomène d’anglicisation de la production musicale française. Cette année la moitié des dix sélectionnés utilisait l’anglais.

Contre toute attente Asa devance des artistes plébicités par le public Julien Doré en tête.

Née à Paris en 1982, la jeune femme va vivre avec ses parents à Lagos, au Nigéria. Asa reviendra en France vingt ans après pour prendre son envol artistique, fortement influencée par les standards de la soul et la musique nigériane qui a bercé son enfance. Fin 2006, elle signe avec le label Naïve Records qui produira son premier album.

Le prix Constantin est souvent le tremplin vers le grand public. Ne soyons pas médisant en voyant en Asa un contre coup du “séisme Obamien”. De toute façon Julien Doré a déjà son public acquis et cela tombe bien que le choix se soit fait sur le talent, si l’on veut bien adhérer au choix du jury présidé par Etienne Daho.

Arthur H, un “homme du monde” à la tête de chou.

Mardi 18 novembre 2008

Dernièrement j’ai fait mon marché musical chez Taratata… C’est en regardant cette émission que j’ai entendu des extraits du nouvel album d’Arthur H “L’homme du monde”. Pour moi ce H là est celui que l’on devrait mettre à “auteur” quand on élève le talent à celui de compositeur . C’est le H de Hors des sentiers battus et rebattus par Julien Doré et des Christophe Willem. C’est aussi le H de Histoire d’un mec, qui n’a que rarement une actu, mais qui est toujours de qualité.

La TV avare de talents, préfère trop souvent servir sa soupe populaire, point de vue qui n’engage que moi. N’étant ni le fruit d’une quelconque “star Académie” ni d’une affligeante télé réalité, ce H original n’a qu’un trop rare droit de d’être cité sur les tubes cathodiques. Arthur est le fruit d’un père Hyper connu et Harchi dérangeant. Son H est inspiré d’une légende vivante , d’une sommité de la chanson, H clone d’Higelin, ni plus ni moins…Je tombe des nues, où trop souvent je séjourne un crayon à la main, en apprenant leur filiation.

D’ordinaire cet auteur compositeur concocte tous ses albums au piano, mais cette fois-c,i il a muté, en décidant d’apprendre la guitare pour l’occasion, plus facile à transporter.

Pourquoi me direz-vous? Arthur H signale, non sans humour, que les chanteurs pops quel qu’ils soient, composent très sonnent leur soupe en ne connaissant que quatre accords, les seuls du reste qu’il ait appris.

Avec un do, un fa, un ré, et un mi mineur ou pas, voilà l’élixir, la base passe-partout de la musique populaire. Arthur précise que, par ailleurs, un top comme Dylan faisait souvent de même,mais qu’il avait le génie d’y greffer des mots qui sonnent justes.

Sonné, justement quand on voit Arthur on pense qu’il l’ait un peu. En fait c’est un poète lunaire, une sorte d’hybride transgénique qui serait le mixte de Gainsbourg et d’Higelin. A découvrir de toute urgence cet “homme du monde” avec un H.

Julien Doré à souhait: votre choix exaucé

Dimanche 2 novembre 2008

Julien, c’est avant tout le triomphe du politiquement correct. Attention à la subversion, rien de vaut l’opportunisme chic. “Julien Doré, un rocker extrême…centre”. La Nouvelle Star le propulse dans notre audiosphère. On l’annonce différent. C’est le cas: “faussement arty, vraiment propret”. Après La Tortue, ce lièvre là soulève des foules de fans. Notre baby rocker de 1m73 ne boit pas, ne fume pas, mais il se revendique surréaliste… C’est peu de le dire. Dans le milieu rock-n’-folk, son folk-pop conçu pour plaire à tout le monde dérange les hardeurs musicos. Pourtant, Julien a le respect des dinosaures du milieu. Du reste, il est copain avec Louise Bourgoin, la miss météo de Canal + propulsée critique littéraire et il vient de faire un duo avec Carla… Taratata, le rock se meurt. Il a fait les Beaux Arts, d’où sa culture de l’image. Mais si vous l’énervez, il vous lance: “t’es sympatique, mais t’es pas mon pote”. Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture du Techknikart de Mai 2008 qui le traite de “mou du genou” et en fait “le gendre idéal promo 2008″. D’ailleurs, je me suis librement inspiré de cet article dont les autres citations sont également extraites. Il faut rendre à Jules ce qui appartient à César…