Articles taggés avec ‘Brigitte Bardot’

Elles sont nées un 28 septembre

Mercredi 28 septembre 2016

Sylvia Kristel

C’est à croire que ce jour sont nées toutes les belles filles du monde, les mythes de l’érotisme. C’est donc un 28 septembre 1952 qu’est née Sylvia Kristel l’incontournable Emmanuelle.

Brigitte Bardot

Mais c’est aussi le 28 septembre 1934 que dieu décida de créer la femme et BB un mythe sexy des années 60

Et dieu créa BB

Samedi 27 septembre 2014

Même les mythe vieillissent. BB va fêter ses 80 printemps le 28 septembre prochain et reste plus que jamais combattive pour la cause animale. Pour elle le combat continue au sein de sa fondation, elle se bat contre l’abattage rituel et veut que l’on considère le cheval comme un animal de compagnie afin d’arrêter de l’abattre comme on le fait actuellement. Elle considère que si elle n’arrive pas à gagner ces combats, elle aura raté sa vie. Être un  mythe n’est pas toujours simple à porter et pourtant quand on parle de BB on voit une femme sexy, provocante  et non une femme de 80 ans qui reste malgré l’âge une grande coquette. Les médias la fête et lui offre une tribune toute trouvée  pour promouvoir son combat pour la cause animale. Si elle excelle en ce qui concerne les animaux il en est tout autre pour ses idées sur l’être humain et ses pensées d’extrême droite ont bien du mal à passer

L’exil de Depardieu libère la parole

Samedi 22 décembre 2012

Le journal Libération devient, depuis peu un lieu de joute entre poeple du Cinéma. Dans une tribune de Libération, Philippe Torreton avait violemment critiqué  Gérard Depardieu d’avoir choisi de partir en Belgique et rallumé la polémique qui se retourne maintenant contre lui. Rappelons les faits…

Dans la tribune , “Alors Gérard t’as les boules”,  publiée dans Libération du 17 décembre, Philippe Torreton fait glisser cette affaire sur le plan politique déjà dans cet extrait : “Tu en appelles à tes gentils potes de droite pour que le grand méchant de gauche arrête de t’embêter…”. Les attaques sont sans détours comme : “Tu votes pour qui tu veux, et tu fais ce que tu veux d’ailleurs, mais ferme-la, prends ton oseille et tire-toi, ne demande pas le respect, pas toi…” Souvent le trop est l’ennemi du bien.  Très vite Torreton, en s’attaquant à un monstre du cinéma tel que Gérard Depardieu, cristallise un front commun contre lui et se retrouve mis au banc de toute une profession. On sent de là le : “Qui es-tu toi, pour me juger?” Étant de la profession ce papier était bien évidemment suicidaire. Même Brigitte Bardot l’invective : “Que Philippe Torreton, inconnu au bataillon des célébrités, garde son venin, sa vulgarité, sa médiocrité et sa jalousie pour insulter ceux qui en valent la peine !” La surcharge vient d’être faite vendredi dans une nouvelle tribune de Libération par la Grande Catherine  elle même :«Ce n’est pas tant Gérard Depardieu que je viens défendre, mais plutôt vous que je voudrais interroger. Vous en prendre à son physique! A son talent! “Ce gâchis” dont vous parlez… De quel droit, de quel souci démocratique semblez-vous animer votre vindicte salissante?» et l’achève sur un théâtral : «Qu’auriez vous fait en 1789, mon corps en tremble encore!”. L’affaire va bon train, Laurence Parisot, la présidente du Medef  surenchérit à son tour et déclare à l’instar de Catherine Deneuve : “On est en train de recréer un climat de guerre civile, qui s’apparente à 1789 ». Pendant ce temps en catimini, Afflelou décide d’aller vivre à Londres, bien entendu pour des raisons professionnelles tout comme certainement Christian Clavier.  Tel que l’avait fait Bernard Arnaud, qui est parti à Bruxelles il y a peu, il vient de déclarer : “Je continuerai à payer mes impôts en France.”Mais il est fou Afflelou!

Touche pas à ma Madrague

Vendredi 23 avril 2010

loanaLoana reprend “La Madrague”, un tube emblématique, et tente de se la jouer BB dans un clip Kitsch, où l’on voit l’ex lofteuse se prélasser sans grande conviction avec une voix pathétique. Voilà que son côté blonde a encore frappé. Mais à priori, le plus qu’elle ait pu faire, c’est s’attirer les foudres de la star des années 1960. Loana avait affirmé que le clip serait tourné dans la célèbre demeure, avec l’autorisation de Brigitte Bardot. Que nenni ! Bernard d’Ormale, le mari de cette dernière a déclaré qu’elle racontait ” n’importe quoi pour se faire connaître”. Il rajoute, pour bien enfoncer le clou : “Comme Paris Hilton, elle fait partie de ces people qui sont des inutilités. Je ne comprends pas que certains médias s’engouffrent là-dedans…”. Quant à Music mag, il met l’estocade finale : ” La Madrague de Loana est une belle bouse comme on n’en fait presque plus…” Franchement Loana a l’art d’attirer la moquerie, heureusement que le ridicule ne tue plus.