Articles taggés avec ‘Dominique Baudis’

Ils sont nés ou morts un 14 avril

Mardi 14 avril 2015

Dominique Baudis

Le journaliste, écrivain et homme politique français, Dominique Baudis,est né le 14 avril 1947 à Paris (9e arrondissement).

L’écrivain et homme politique français Maurice Druon, est mort le 14 avril 2009.

Ils sont nés ou morts un 10 avril

Vendredi 10 avril 2015

Michel Polac

Michel Polac, est né le 10 avril 1930 à Paris. Il fut journaliste de presse, de télévision et de radio, producteur, écrivain, critique littéraire et cinéaste français.

Raymond Aubrac

Le résistant français, Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, est mort le 10 avril 2012 à Paris. Il s’est distingué sous l’Occupation nazie et durant le régime de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale.

.

Dominique Baudis

Le journaliste, écrivain et homme politique français, Dominique Baudis, est mort le 10 avril 2014 (à 66 ans) à Paris (5e arrondissement).

Dommage il est mort !

Samedi 12 avril 2014

Ce fut un hommage unanime tous bords confondus en apprenant que le cancer, encore lui, avait eu raison de la vie d’un homme de qualité, qui fut un grand serviteur de la République. Certes fils à papa puisqu’il lui succéda à la mairie de Toulouse durant 18 ans, aimé pour son humanité qu’il mettait au service ce tous. Il faut dire que ce grand reporter avait vu la misère ou plus près, et en 1975 il fut blessé à Beyrouth alors qu’il couvrait la guerre au Liban. Il devint un de ces grands technocrates et fut nommé aux plus hautes fonctions de l’État. Il fut même député européen en 2007, rien ne semblait assombrir un telle aura et pourtant.  L’affaire Alègre fut pour lui un poison violent, qui finit à terme par se muter en cancer qui a raison de son innocence qu’il n’a cessé de clamer pour tenter de se laver de l’infamie de la diffamation. Rien n’est plus complexe que de prouver son innocence et sa bonne foi quand en plus les médias, tous bords confondus,  s’en mêlent pour faire des torche-culs qui tuent. Même s’il fut prouvé après coup qu’il était innocence comment se laver de cette fange ? Il est mort et maintenant il est bien tard de chanter ses louanges, ça lui fait une belle jambe. Il recevra aux invalides les hommages de la République, celle même qui l’avait jeté il y a peu aux orties.