Articles taggés avec ‘Robert Doisneau’

Il est né un 14 avril

Vendredi 14 avril 2017

Robert Doisneau

Le photographe français, parmi les plus populaires d’après-guerre,est né le 14 avril 1912 à Gentilly.

Joyeux anniversaire

Jeudi 14 avril 2016

Robert Doisneau

Le photographe français, parmi les plus populaires d’après-guerre,est né le 14 avril 1912 à Gentilly.

Ils sont nés un 1er avril

Vendredi 1 avril 2016

Susan Boyle

La chanteuse écossaise Susan Boyle, est née le 1er avril 1961 dans le West Lothian. Elle s’est fait connaître par sa prestation musicale dans le cadre de l’émission de télévision britannique Britain’s Got Talent.

Robert Doisneau

Le photographe français, Robert Doisneau, est mort le 1er avril 1994 à Montrouge. Il est parmi les photographes les plus populaires d’après-guerre

Ils sont nés ou morts un 1er avril

Mercredi 1 avril 2015

La chanteuse écossaise Susan Boyle, est née le 1er avril 1961 dans le West Lothian. Elle s’est fait connaître par sa prestation musicale dans le cadre de l’émission de télévision britannique Britain’s Got Talent.

La femme politique française Cécile Duflot, est née le 1er avril 1975 à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne).

Robert Doisneau

Le photographe français, Robert Doisneau, est mort le 1er avril 1994 à Montrouge. Il est parmi les photographes les plus populaires d’après-guerre.

J’ai vu pour vous

Dimanche 21 juillet 2013

Si lors vos périples estivaux vous faites étape en Limousin, c’est l’occasion unique de visiter dans sa capitale, Limoges, une fabuleuse exposition d’un des plus grands maîtres de la photographie humaniste du XXe siècle, Robert Doisneau.

C’est dans la superbe galerie des Hospices, qui jouxte la BMF aux abords de la Mairie, que vous pouvez admirer 150 clichés. Cinquante photographies,  présenté au centre du parcours dans deux salles se faisant face, vous permettront de le suivre dans ses rencontres et ses promenades en Limousin de 1930 à 1991.

Sachant comme personne fixer l’aspect furtif des bonheurs minuscules, Robert Doisneau disait  non sans malice : « Un centième de seconde par-ci, un centième de seconde par-là mis bout à bout, cela ne fait jamais qu’une, deux, trois secondes chipées à l’éternité. »

Dans cet ensemble en majorité en noir et blanc quelques photos couleurs sont aussi présentées, montrant une facette moins connue de l’œuvre de Doisneau. Deux ont attiré mon attention. La première de Picasso le Minautore, dans une attitude théâtrale dont il avait le secret, l’ autre, empreinte d’émotions, montre une Sabine Azéma pensive seule face à un verre dans un décors de chaises entassées, tout un symbole. N’oubliez pas de dénicher lors de ce parcours, parmi les gens connus ou pas, un collage dédicace de Jacques Prévert à son ami Robert Doisneau daté du 4/2/60, un clin d’œil entre poètes des mots et des images.

Terminons cette visite sur les mots du maître à méditer :” Ne piétine pas les jardins secrets. Suggérer c’est créer : décrire c’est détruire.”