Articles taggés avec ‘Jacques Chirac’

Il est né le 29 novembre

Mercredi 29 novembre 2017

Jacques Chirac

L’ homme d’État français Jacques Chirac, est né le 29 novembre 1932 dans le 5e arrondissement de Paris. Il a été le 22e président de la République française du 17 mai 1995 au 16 mai 2007.

Il est né le 29 novembre

Mardi 29 novembre 2016

Jacques Chirac

L’ homme d’État français Jacques Chirac, est né le 29 novembre 1932 dans le 5e arrondissement de Paris. Il a été le 22e président de la République française du 17 mai 1995 au 16 mai 2007.

Il est né un 29 novembre

Dimanche 29 novembre 2015

Jacques Chirac

L’ homme d’État français Jacques Chirac, est né le 29 novembre 1932 dans le 5e arrondissement de Paris. Il a été le 22e président de la République française du 17 mai 1995 au 16 mai 2007.

Joyeux anniversaire

Samedi 29 novembre 2014

L’ homme d’État français Jacques Chirac, est né le 29 novembre 1932 dans le 5e arrondissement de Paris. Il a été le 22e président de la République française du 17 mai 1995 au 16 mai 2007. Il a 82 ans.

Quelques brèves

Vendredi 21 novembre 2014

Jacques Chirac était de sortie pour la remise des prix 2014 de sa fondation en présence du Président Hollande.

Était  aussi là Alain Juppé le préféré de l’ex président  celui qu’ il présenté en disant “C’est le meilleur d’entre nous.”

Quand à Bernadette Chirac elle reste et demeure contrairement à son époux pour le retour et le victoire de Nicolas Sarkozy.

Julie Gayet fait à nouveau la une de Voici où on la voit avec le président François Hollande dans le jardin de l’Elysée.

Ce cliché pose problème quant à la sécurité du Président.

Mais une chose est certaine, c’est qu’après 10 mois d’existence  officieuse, le couple va bien avec la présence de Julie Gayet au moins 4 fois par semaine à l’Elysée.

Quant à Valérie Trierweller, lors de la promotion de la traduction de son livre, elle vient de donner une interview à la BBC où elle continue à charger son ex amant.

Privé de Salon de l’Agriculture pour cause de régime

Mercredi 26 février 2014

Ce matin en lisant France-Dimanche, oui bon on a les lectures que l’on mérite, j’ai coulé une larme pour notre ex Président Jacques le Magnifique. Combien doit être cruel sa vie actuel, avec la goutte et un régime adéquat. Il n’a même plus pour se consoler de voir au quotidien sa reine Mère l’occasion de faire un petit tour avec ses poteaux les agriculteurs.

Privé de Salon de l’Agriculture, la vache, tout ça parce qu’il est  au régime sans sel ni tête de veau… Comment ne pas compatir, et imaginer que cette année encore il ne pourra pas flatter le cul des vaches limousines, tout cela pour la bonne cause.

Meilleure santé Mister the President…

Heureusement que son pote François l’a bien remplacé, s’enfilant des toast de toutes sortes et de toutes couleurs pour sauver la France du naufrage économique. Pas simple d’être Président pendant ou après.

Happy Birthday Mr the President

Vendredi 29 novembre 2013

Jacques Chirac est né le 29 novembre 1932, il fête aujourd’hui ses 81 ans

Bernadette Chirac en première ligne

Jeudi 23 mai 2013

Omniprésente et peu discrète, voilà que l’ex première dame joue un rôle médiatique important dans l’actualité politique française. Tout un chacun cherche son carnet d’adresse et l’on découvre au grand jour le rôle qu’elle a joué dans l’ombre du Président Chirac, actuellement hors service. C’est elle en fait l’ex éminence grise de Jacquot qui drivait son homme d’une main de fer, du moins c’est à croire. Elle offre d’une main royale son adoubement à NKM pour être la future maire de Paris, et le couple Chirac, en ce qui concerne la mairie de Paris connait bien le fonctionnement de la maison.

Le 22e Président de la République française fut tout de même avant l’accession à la fonction suprême Maire de la Capitale durant 28 ans et “maman” en connait tous les couloirs. Mme Bernadette Chirac est donc mardi venue jouer le coach de NKM et cela est bien entendu une alliée de poids. Pourtant Jacques Chirac, qui déteste “le nain”, se voit doublé par son épouse qui souhaite le retour en 2017 de Nicolas Sarkozy, tellement elle le trouve génial. En effet il le fut puisque pour la première fois sous son mandat, un ex président de la République française, était condamné à 2 ans de prison avec sursis certes, mais tout de même, cela l’a rendu totalement “toc toc”. Ce Président n’était autre que Jacques Chirac lui même qui avait déclaré ouvertement, qu’il allait voter Hollande, ce grand fou. Maintenant il est doublé par “maman” qui a pris les choses en main et joue à visage découvert, le rôle de coach de la droite qu’elle a toujours exercé, tout le monde le sait, c’était un secret de Polichinelle. Reste à savoir, maintenant, si cette adoubement fournira à NKM l’effet escompté ?

Une première sous la Ve République

Vendredi 16 décembre 2011

Pour la première fois de l’histoire de la Ve République, la justice s’en prend à un ancien président de la République, éminemment rendu sympathique par sa marionnette de super menteur. Le pouvoir judiciaire ose s’en prendre au statut d’intouchable, celui du plus haut fonctionnaire de notre Etat. Il faut dire que Jacques Chirac n’est pas jugé sur son mandat mais sur la période précédente, celle où il était à la mairie de Paris, et pour laquelle son lieutenant de l’époque Alain Jupé avait déjà condamné. Voilà en fait pas cher payé pour les magouilles et casseroles liées à une époque. Seulement  l’irrévérence du judiciaire et un signe des temps et n’a pas fini de faire couler de l’encre. Le “Je suis toc toc”  comme dit la nouvelle marionnette tout aussi sympathique de  Jacques Chirac, ce  retraité du cerveau qui finit bien mal d’après l’UMP qui le plain, voilà bien des larmes de crocodiles. Jacques Chirac condamné à deux ans avec sursis, ne fera pas appel, de toute façon sa victimisation suffira à passer l’éponge et les français garderont une pointe de sympathie pour celui qui a gouverné la France pendant 12 ans.  Celui qui représente,  Le cul des vaches, la bonne bouffe un sourire carnassier et maintenant un personnage un peu à l’ouest, restera dans la mémoire comme un président jovial qui a mal fini, le pauvre. Seule Eva Joly sort le bazooka et demande en plus de tous ses affronts qu’il démissionne du conseil constitutionnel où il ne siège plus depuis des mois. Voilà une période où nous passons d’une histoire à l’autre, plus question de couler des jours heureux et prendre une retraite bien mériter, le politique est voué à mourir au pouvoir ou en prison. La Justice semble vouloir dire après bien des difficulté qu’elle n’est pas totalement à la solde du politique et Mr le Président Sarkozy lui même est prévenu pour son après mandat, c’est  chose faite. Seul Mr Pasqua s’en sort et partira avec ses dossiers sur tout le monde et son arrogance.

Voilà encore un coup de force pour maître Kejman qui a invité le pire à celui qui pouvait perdre encore bien plus la face dans cette affaire.

Robert Bourgi “le repenti” accuse à tout va

Mardi 13 septembre 2011

A chaque semaine son lot de procès, de rumeurs, de révélations avec ou sans fondements, et bien entendu, la classe politique ne cesse d’être en tête de gondole. Voilà donc que l’avocat Robert Bourgi, “Monsieur Afrique” officieux de Jacques Chirac, vient de lancer une véritable bombe puante sur l’histoire des dirigeants de la Ve République, en épargnant Nicolas Sarkozy dont il est un proche. Encore une nouvelle affaire qui semble tomber à point nommé, alors que s’ouvre le procès Chirac et que Villepin vient d’officialiser sa candidature pour les élections présidentielles de 2012, en contre-point à celle de Nicolas Sazrkozy. Robert Bourgi accuse Jacques Chirac et Dominique de Villepin d’avoir reçu des fonds occultes de dirigeants africains. Il passe de média en média et lâche petit à petit des fait et des noms, c’est à croire que tout le monde en a croqué ou presque durant les 30 dernières années. Ce serait le cas de Jean-Marie le Pen dont Bongo aurait ,d’après lui, financé sa campagne de 1988. Certains y voient de la mythomanie, d’autres sont consternés par ces nouvelles allégations, et les deux principaux accusés vont porter plainte pour diffamation. L’opposition en appelle à la justice et le barreau de Paris vient d’annoncer l’ouverture d’une enquête déontologique sur Robert Bourgi qui se nomme “le repenti” et déclare , un comble, “ne pas avoir de preuves”. Au lendemain de 11 septembre Robert Bourgi pratiquerait-il un terrorisme politique nouvelle version.