Articles taggés avec ‘Jean d’Ormesson’

Ils sont nés ou morts un 16 juin

Mardi 16 juin 2015

Jean d’Ormesson

L’écrivain, chroniqueur, éditorialiste, acteur et philosophe français, Jean Bruno Wladimir François-de-Paule Le Fèvre d’Ormesson (parfois surnommé Jean d’O),est né le 16 juin 1925 dans le 7e arrondissement de Paris.Il est membre de l’Académie française.

Le journaliste, écrivain, chef d’entreprise, et producteur de télévision français, Christian BlachasChristian Blachas né le 16 juin 1946 à Paris .

Maurice Nadeau

L’instituteur, écrivain, critique littéraire, directeur littéraire de collections, directeur de revues et éditeur français, Maurice Nadeau, est mort à Paris le 16 juin 2013 (à 102 ans).

Saveurs cinématographiques aux marches du Palais

Mercredi 19 septembre 2012

Voilà encore une fois cette fabuleuse actrice à l’affiche du dernier film de Christian Vincent, Les saveurs du Palais. Un film qui n’est pas un biopic mais qui s’inspire pourtant de l’histoire de la première femme chargée de la cuisine de l’Élysée à l’époque de François Mitterrand. Daniel Delpeuch fut en effet chargée de concocter les plats du Président pharaon. Catherine Frot toujours au top de son art a même pris quelques cours de cuisine avec la principale intéressée de ce film. Mais le film ne colle pas au parcours de l’héroïne et certaines scènes du film sont de totales fictions. L’actrice avoue cependant : “Je ne suis pas une très bonne cuisinière, je devais apprendre à faire illusion.” Si Catherine Frot n’excelle pas dans l’art culinaire, elle est une pédagogue attentive et suit avec beaucoup d’attention et de tendresse les premiers pas d’un académicien célèbre devant la caméra pour la première fois.

Jean D’Ormesson écrivain cabotin désirait depuis longtemps s’adonner à la comédie, la vraie. Profitant du désistement de Claude Rich voilà chose faite, et notre célèbre académicien endosse le premier rôle masculin du film. Quelle belle affiche et quelle histoire goûteuse, voilà un film qui met les sens en éveil, bonne toile à tous.


Résultats du sondage du mois d’Octobre

Lundi 1 novembre 2010

Comme vous pouvez le constater c’est Jean D’Ormesson qui sort grand vainqueur de ce nouveau sondage, aussi comme prévu je vous l’ai caricaturé.

Jean d’Ormesson de son vrai nom Jean Bruno Wladimir François-de-Paule Le Fèvre, né le 16 juin 1925 à Paris d’un père ambassadeur et d’une mère née, Marie Arnisson du Perron descendante des Le Peletier. Il a passé une partie de sa jeunesse au château de Saint-Fargeau qui appartenait à sa mère et l’autre en Bavière, Roumanie ou au Brésil. Après de brillantes études à Normale Sup et des postes prestigieux, il devient directeur du Figaro en 1970. Élu en 1973 à l’Académie Française, il s’affirme immortel et c’est le sentiment que nous avons en le voyant égrainer ses publications au fil des décennies. La dernière en date, C’est une chose étrange à la fin que le monde, vient de paraître chez Robert Laffont le 19 août 2010. Voilà la face d’un profil de gagnant qui se frotte ostensiblement les mains, puisqu’il vient une fois de plus d’être l’heureux élu de votre choix.

Qu’ai-je donc fait? de tout ce temps, nous narre Jean d’Ormesson.

Samedi 4 octobre 2008

Jean d’Ormesson vient de faire paraître le 2 octobre de l’an 2008 un nouveau livre, quelle santé!

Qu’ai-je donc fait ? Il se pose la question tout le long de cette petite anthropologie intellectuelle et sentimentale.

Que dit-il donc, dans cet ouvrage ? Et bien il parle comme tous les écrivains de lui, encore de lui, et toujours de lui. C’est en fait sa marque de fabrique, son style, il écrit du d’Ormesson quoi!

Pour les curieux, il dévoile de manière humoristique et impudique tout un pan de sa vie et de celle de ses proches à laquelle il n’avait jusque là pas touché. Lors d’une interview télévisuelle, l’homme ricanant et sérieux à la fois, avoue que depuis toujours il n’a eu dans la vie, qu’une seule ambition “celle de ne rien faire” , aussi rajoute-t-il “je suis devenu écrivain”