Articles taggés avec ‘Johnny Hallyday’

Il est né un 15 juin

Jeudi 15 juin 2017

Johnny Hallyday

Le chanteur, compositeur et acteur français, Jean-Philippe Smet, dit Johnny Hallyday, est né le 15 juin 1943 à Paris.

Il est né un 15 juin

Mercredi 15 juin 2016

Johnny Hallyday

Le chanteur, compositeur et acteur français, Jean-Philippe Smet, dit Johnny Hallyday, est né le 15 juin 1943 à Paris.

Joyeux anniversaires

Lundi 15 juin 2015

Xi Jinping

L’homme politique chinois, Xi Jinping surnommé affectueusement Xi Dada est né le 15 juin 1953 à Pékin. Il est président de la République populaire de Chine depuis le 14 mars 2013.

Johnny Hallyday

Le chanteur, compositeur et acteur français, Jean-Philippe Smet, dit Johnny Hallyday, est né le 15 juin 1943 à Paris.

Pas sûr qu’on t’aime

Vendredi 4 avril 2014

Avec Salaud on t’aime Claude Lelouch signe son 44 e film. Pas simple à monter et à financer compte tenu des échecs commerciaux de ses derniers films. Lelouch, 76 ans, comme toujours nous parle de lui et de ses 5 femmes et 7 enfants qu’il a trompé avec son unique maîtresse, sa caméra  qu’il porta épaule à la nouvelle vague qui est bien loin. Durant une très longue carrière en tant que réalisateur, il compta souvent des sagas à tiroirs qui avec le temps sont passé de mode. Avec ce dernier film il fait un coup, il arrive a réunir Eddy et Johnny les deux vieux rockers qui cartonnent aussi bien sur scène que sur l’écran.

Quelque part on a le sentiment de voir une affiche du troisième âge et pourtant Sandrine Bonnaire, 46ans, qui a connu ces vieux de la vieille en qu’ idoles de ses parents, a craqué pour Johnny. Elle déclare en parlant de celui qui son amant sur écran : ” Il n’a pas besoin de faire grand chose, la qualité rare des grands acteurs.” Johnny plus pragmatique confie : ” Quand Sandrine embrasse, elle ne fait pas semblant.” Voilà ces deux qui se sont entendus comme larrons en foire.

Ces deux timides se sont apprivoisés et jouent sur le registre du coup de foudre amical.

Quand à Eddy il joue le meilleur copain qui a un rôle de salaud.

Voilà une histoire d’amour et d’amitié avec un zest de polar de gare à la sauce Lelouch. Il avoue : “Johnny m’a fait pleurer”… “Je le trouve bouleversant dans ses silences notamment”. Pas étonnant, il est certain que le vieux rocker a de la bouteille et une sacré présence physique. Pour les fans à ne pas rater.

Quentin Elias, une descente en enfer ma gérée ?

Vendredi 28 février 2014

Décidément il ne fait pas bon avoir été un leader de Boys Bands. Après la disparition  de Filip Nikolic ex leader des 2B3 le 16 septembre 2009, c’est au tour de Quentin Elias chanteur vedette du groupe Alliage de décéder à l’âge de 39 ans Il a été retrouvé sans vie  à son domicile new yorkais. Passer de vedette d’un boys band adulé par les filles au porno gay le corps hyper bodybuildé et tatoué, cela fait penser que Quentin Elias dans ce grand écart a certainement dû brûlé la chandelle par les deux bouts lors de la veine recherche  d’une célébrité perdue à la fin des années 90. Le monde du show biz tue ce n’est pas nouveau. Bien des météorites de la chanson ou des reality show finissent dans des galères pas possibles, et tentant d’oublier avec des cocktails de fumettes, alcool ou drogues dures.

Ce fut le cas entre autres de Loana qui vit toujours péniblement entre l’alcool et deux suicides ratés, avait triplé de volume. Trop vite au sommet puis jetés aux oubliettes pour finir dans le caniveau, ces ex vedettes sont très  vite broyés par l’oubli intergénérationnel sidéral. Notre société déteste les losers, ils en sont ou le deviennent. Gérer une carrière  c’est au delà du complexe, il faut être avant tout bien entouré, bien conseillé et  solide nerveusement. Les croche-pieds dans ce milieu comme partout ailleurs ne manquent pas. Le public brûle souvent ses idoles, tout le monde ne s’appelle pas Johnny Hallyday, Charles Aznavour ou Line Renaud. Ces gens là sont d’une autre trempe mais aussi d’une autre époque. Dans le milieu du musical de la variété,  beaucoup sont appelés, peu sont élus et rare sont ceux qui durent, puisqu’ils ne sont du reste pas prévu pour ça. La reconversion n’est pas simple, ni évidente et rime souvent avec abnégation. Il faut croire que Quentin Elias étaient de ceux qui n’ont pas su ou pu rebondir et la dérive a fait qu’on fini par te retrouver mort dans ton appartement des circonstances inexplicables alors qu’il même pas vu tes 40 ans. Show must go on …envers et contre tout,, broyant les plus faibles.

Filip Nikolic (pour lire l’article que je lui avais consacrer lire en cliquant ici)

Ils peuvent crier Victoire

Dimanche 16 février 2014

Bien évidemment c’est Stromae qui est le grand vainqueur de la soirée des 29 e Victoires de la musique 2014 qui s’est déroulée vendredi soir en direct du Zénith à Paris. Il a empoché tout de même 3 trophées dont celuide meilleur artiste masculin et s’est fait subtiliser le 4 e par un monument de la chanson française.

C’est en effet Johnny Hallyday qui a reçu la Victoire de la “meilleure chanson originale”, pour 20 ans.

Quant à Vanessa Paradis, pour la troisième fois de sa carrière la chanteuse de 41 ans, a été sacrée artiste-féminine de l’année. C’est un record pour cette fabuleuse artiste qui n’a jamais cessé de rebondir et de nous étonner positivement, aucune chanteuse à ce jour n’avait été si souvent couronnée seul le regretté Alain Bashung .

Vanessa Paradis, cheveux courts, frisée comme un mouton, interprète “La chanson des vieux cons” accompagné au piano par Benjamin Biolay

Soirée fleuve où l’on se congratule pour ne pas dire que l’on se bise sur le cul, c’est en fait un bon divertissement familiale sans plus.  On peut seulement déplorer une qualité acoustique catastrophique pour les lives. Bientôt les César et les Molières…dommage qu’il n’y ait pas de soirée consacrée aux dessinateurs, ces célèbres inconnus.  Beaucoup nous quittent actuellement, et c’est regrettable,  dans la plus totale indifférence… C’est le cas de Barbe un fabuleux dessinateur d’humour et illustrateur qui vient de disparaître des cadrans de la vie sans tambour ni trompette. Mais ne dit-on qu’en France tout se termine en chanson, alors il va de soit que le public télévisuel était au rendez-vous et c’est bien ainsi pour cette corporation.

Images de la semaine selon Nalair

Dimanche 16 juin 2013

Enterrement d’un éléphant devant un parterre de roses

A que d’Johnny fête ses 70 ana en grande pompe et pour l’occasion organise deux concerts….l’un public l’autre public trié et choisi

A que d’Johnny a 70 bougies qui ronflent sur scène…

Samedi 15 juin 2013

Comment rater l’événement de la semaine, notre rockeur maison a 70 ans et va “offrir” deux concerts exceptionnels à ses fans qui piaffent déjà d’impatience. Cet enfant de la balle né à Paris est certainement le one man show le plus imposant de ces dernières décennies. Il a toujours défrayé la chronique, enfant terrible, alcoolique invétéré qui a fait faux bon souvent à ses fans parce qu’il était incapable de chanter ou autre chose à faire, mais ce n’est pas pour ça que ses fans de la première heure lui en tiennent rigueur. Marionnette célèbre au guignol de l’info, moqué quant à la manière de parler, il n’en reste pas moins une bête de scène et c’est ce qu’il fait de mieux alors pourquoi bouder son plaisir. Il sera à Paris Bercy le soir de son anniversaire dans toute sa démesure et le reste d’une succession de liftings plus ou moins réussi. Il fait parti de notre vraie exception culturelle qui à la Depardieu quitte le radeau quand la crise le fait prendre l’eau. Il a un côté très frenchy, agaçant, arrogant et sympathique, capable du pire comme du meilleur mais c’est avant tout un grand professionnel et ça c’est incontestable.

L’autobiographie qui tacle, un sport people

Vendredi 8 février 2013

L’autobiographie de peoples, écrite en collaboration avec un journaliste ou un écrivain en titre, remplace petit à petit celles qu’osait signer la vedette, mais qui bien entendu étaient écrites par un nègre. Pourtant l’objectif est le même pour cette “littérature” de tabloïdes, donner en pâture des potins de première main. Johnny Hallyday s’est commis à son tour ce type de produit dont le titre est, Dans mes yeux, écrit par la romancière Amanda Sthers. Les gros titres de la presse sont là et orchestrent la promo de la parution de l’ouvrage, c’est le cas de l’Express qui fait sa une  d’un basique “Johnny dit tout”  tout en proposant des extraits de pages croustillantes. Pour faire saliver l’amateur, les qualificatifs et titres accrocheurs fusent sur la toile comme :”le livre assassin de Johnny”. Le must c’est d’offrir quelques citations mordantes, celles qui taclent des personnalités. Johnny traite Michel Sardou de “vieux con réac”, et son ex-femme Adeline Blondieau dépeinte comme un “serpent”,”hystérique”. Comme toujours ou souvent tout cela sent le procès pour diffamation, cela fait partie maintenant du spectacle dérisoire de nos peoples. Le livre sera à terme, digéré, simplifié, commenté, caricaturé, et au travers de quelques articles nous seront vite tout de ce qui est totalement inutile de lire. Mais pourtant l’autobiographie de Johnny, comme bien d’autres, se vendra tout de même surtout si ce dernier organise quelques séances de dédicaces ultra médiatisées. Que ne ferions-nous pas pour avoir enfin un exemple, plus vrai que vrai, d’un autographe authentique de Johnny ?

Trop c’est trop

Vendredi 28 décembre 2012

Trop c’est trop, les fans en 2012 sont de plus en plus en désamour avec leurs idoles. Trop attendue, trop court, Madonna est devenue une spécialiste et le concert à Paris s’est terminé dans des huées, des jets de bouteilles d’eau. Ces fans là n’ont retenu qu’une seule chose se son concert, une immense déception et l’ont fait savoir. Au Chili, 600 fans ont porté plaintes contre “la madone” pour “engagements non tenus”. La chanteuse tout au long de sa dernière tournée fort rentable, 228 millions de dollars de bénéfice,  a pris l’habitude d’arriver très souvent comme une fleur avec  2h de retard et de raccourcir en plus son concert d’au moins 40 min. Cela prouve que les idoles n’ont plus aucune considération pour leur public et que ce dernier commence  à le crier haut et fort, pensant de plus en plus au boycotte pur et dur. Trop court, trop cher ou mieux encore trop raté …ils n’en peuvent plus.

Les noms de ceux qui sont concernés sont illustres et quelques fois pas de première jeunesse comme, les Rolling Stones, trop chers pour les concerts des 50 ans,  Bob Dylan fut au festival des vieilles charrues, trop désagréable, trop capricieux et trop méprisant ou encore Johnny Hallyday trop déconnecté qui lance au public de St Etienne, bonjour Clermont Ferrand.

On ne peut pas oublier non plus le côté trop ivre, comme ce fut le cas de Amy Winehouse, ou l’aspect capricieux de Pete Doherty qui n’assure ses concerts que quand il le sent.

Trop c’est trop, les fans ne veulent plus des idoles qui ne sont pas assez professionnelles et ont décidé de le faire savoir au travers les réseaux sociaux. Après le piratage systématique des disques et cette mauvaise pub,  il viendra un temps où les idoles devront faire certainement plus efforts s’ils veulent continuer à engranger des super bénéfices.