Articles taggés avec ‘la reine Elisabeth II’

Il est né le 21 avril

Jeudi 21 avril 2022

Nicolas Bedos

Le dramaturge, metteur en scène, scénariste, acteur et humoriste français, Nicolas Bedos, est né le 21 avril 1980 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Élisabeth II, née le 21 avril 1926 à Londres, est la reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que de quatorze autres États souverains, appelés royaumes du Commonwealth, et de leurs territoires et dépendances

Philippe Séguin [, né le 21 avril 1943 à Tunis et mort le 7 janvier 2010 à Paris, est un haut fonctionnaire et homme d’État français. Gaulliste social, il est notamment maire d’Épinal de 1983 à 1997 et ministre des Affaires sociales et de l’Emploi durant la première cohabitation

Jacques Perrin est un acteur, réalisateur de documentaires et producteur français, né le 13 juillet 1941 à Paris et mort le 21 avril 2022 dans la même ville

Joyeux anniversaires

Mardi 21 avril 2015

Claire Denis

La scénariste et réalisatrice française Claire Denis,est née à Paris le 21 avril 1946 ou 1948 selon les sources.

La reine Elisabeth II

Élisabeth II (en anglais : Elizabeth II), est née le 21 avril 1926. Elle est le monarque constitutionnel de seize États souverains (appelés royaumes du Commonwealth) et de leurs territoires et dépendances, ainsi que le chef du Commonwealth of Nations regroupant cinquante-trois États.

Un D-Day sous haute surveillance

Vendredi 6 juin 2014

Dix-neuf chefs d’Etat seront présents le 6 juin 2014, à l’occasion des commémorations du 70ème anniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie.

Barack Obama et Vladimir ne se croiseront pas à cette occasion

Le point d’orgue de la journée sera la cérémonie internationale à Ouistreham (Sword Beach). Ce sera l’occasion,70 ans jour pour jour après de D-Day de rendre hommage aux 132.000 soldats américains, britanniques et canadiens qui débarquèrent sur les plages de Normandie

Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, explique que :” Le 6 juin, chaque chef d’Etat a son propre programme, à la différence de ce qui se passe lors des grands sommets internationaux. »  Aussi d’importantes mesures de sécurité ont été mises en place.

Avant les cérémonie Obama et Poutine feront escale à Paris le 5 juin où ils seront reçus séparément à l’Élysée.  Histoire de mettre les petits plats dans les grands, François Hollande s’entretiendra avec  Barack Obama lors d’un diner à 19h, suivi à 21h  d’ un second diner informel avec Vladimir Poutine.

Autre particularité de cette cérémonie, les anciens présidents Valéry Giscard D’Estaing et Nicolas Sarkozy, qui aurait rencontré il y a peu Poutine, seront des festivités.

Le visage de la semaine selon Nalair

Dimanche 3 juin 2012

Élisabeth II déjà 60 ans de règne à lire ici

Vous pouvez lire  l’article sur le Jubilé en cliquant ici

Un Jubilé sur fond de polémique  à lire ici

Disparition du peintre britannique Lucian Freud

Mardi 26 juillet 2011

C’est un des plus grands artistes contemporains qui vient de disparaître à l’âge de 88 ans, dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, à Londres.  Né à Berlin en 1922, il était le petit fils de Sigmun Freud, et sa famille avait émigré en Grande-Bretagne avec l’arrivée des Nazis. Lucian Freud avait une peinture figurative troublante, singulière et pour beaucoup dérangeante. Très connu pour ses nus et ses autoportraits, ses toiles se sont vendues ses dernières années des sommes astronomiques. Influencé par Otto Dix et Georges Grosz, c’est en fait Francis Bacon qui aura un rôle très important dans l’évolution de son oeuvre. Celui que l’on avait qualifié à ses débuts de “Pompier de la coupe rose” a toujours cherché à “Intensifier le réel” et peignait une sexualité réaliste mais sans violence. Il traquait l’insaisissable chez ses modèles, souvent des amis de son entourage, qu’il faisait poser d’interminables heures à la manière des peintres classiques. Les quelques célébrités comme Kate Moss enceinte, la femme de Mick Jagger furent furieuses du résultat. Un de ses tableaux les plus contestés fut certainement le portrait de la reine Elisabeth II qui fit couler beaucoup d’encre. Exagérant les peaux blêmes, tombantes et énormes, les organes génitaux, allant jusqu’à frôler le morbide dans sa  palette, il réalise une véritable autopsie des corps qu’il empâte sur la toile. Dans son oeuvre incontournable il a exposé la chair comme jamais. Solitaire il a peint jusqu’à sa mort, “à l’écart du bruit et de la fureur du monde le l’art”.