Articles taggés avec ‘Albert Camus’

Il est né un 7 novembre

Mardi 7 novembre 2017

Albert Camus

L’écrivain français Albert Camus est né le 7 novembre 1913 à Mondovi, près de Bône, en Algérie.

Il est né un 7 novembre

Lundi 7 novembre 2016

Albert Camus

L’écrivain français Albert Camus est né le 7 novembre 1913 à Mondovi, près de Bône, en Algérie.

Il est né un 7 novembre

Samedi 7 novembre 2015

Albert Camus

L’écrivain français Albert Camus est né le 7 novembre 1913 à Mondovi, près de Bône, en Algérie.

David Guetta

le musicien et homme d’affaires David Guetta est né le 7 novembre 1967 à Paris

Joyeux anniversaires

Vendredi 7 novembre 2014

L’écrivain français Albert Camus est né le 7 novembre 1913 à Mondovi, près de Bône, en Algérie.  Il aurait 101 ans.

le musicien et homme d’affaires David Guetta est né le 7 novembre 1967 à Paris

Camus sort de la route de sa vie le 4 janvier 1960

Samedi 4 janvier 2014

Albert Camus, né le 7 novembre 1913 à Mondovi en Algérie a été l’objet de toutes les attentions pour le centenaire de sa Naissance. Mais voilà cet  écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, essayiste et nouvelliste français nous à quitté le 4 janvier 1960 à Villeblevin, dans l’Yonne1, est uns. Il fut un  journaliste militant engagé dans la Résistance et reste un  français engagé dans les combats moraux de l’après-guerre. Les circonstance de sa disparition accidentelle laisse la France orpheline et endeuille la littérature française la privant d’un de ses grands écrivains. Voici le rappel des faits : “A 13h55 la voiture du directeur des éditions de “La Pléïade” Michel Gallimard, s’écrase contre un arbre à Villeblevin dans l’Yonne.” A son bord Albert Camus assis à droite du conducteur, la fameuse place du mort.  Celui qui avait reçu le prix Nobel de littérature en 1957 pour l’ensemble de son oeuvre est tué sur le coup. Il avait 53 ans. ” A l’intérieur de l’automobile accidentée on retrouvera le manuscrit inachevé du récit autobiographique de Camus, “Le Premier homme”. Ce jour là il sortait de la route de sa vie et nous a privé de cette autobiographie qui aurait certainement fait date.

Willis ou Gamblin, à vous de choisir

Mercredi 27 mars 2013

Aucun film cette semaine ne m’attire vraiment mon attention, mais par contre deux acteurs fort différents. Tout d’abord l’indestructible Bruce Willis toujours parfait dans son numéro d’indestructible, il faut dire qu’aujourd’hui pour le décoiffer il faut se lever tôt. Le regard goguenard bleu acier, le sourire sans ouvrir la bouche, il est toujours l’homme de la situation au milieu du monde qui s’écroule et des tirs forts bruyants dans les salles obscures modernes.   Cette fois ci le voilà en tête d’affiche de G.I. Joe : Conspiration, un film tout droit sortie d’une BD américaine des années quarante. Cette suite en 3D promet cascades et au bout de 5 minutes certainement, la moitié de la terre a été raillée de la carte. Dans ce second opus réalisé par Stephen Sommers, à qui l’on doit la Momie, Bruce Willis doit être égal à lui même et le budget de 185 millions de dollars est lui aussi à la hauteur de ses attentes. Pas de grande surprise pour cette étoffe des héros, en même tant que vous prenez les lunettes 3D vous pouvez poser votre cerveau au vestiaire.

dessin de Jacques Gamblin réalisé en 1999

Pour le second c’est un retour de Jacques Gamblin sur nos écrans, lui qui se consacre beaucoup au théâtre.  Dans Le premier homme, il joue le rôle principal, celui d’un romancier qui retourne voir sa mère dans une Algérie en guerre.  Ce film tiré d’un roman inachevé d’Albert Camus, puisque ce dernier est mort dans un accident de voiture,  m’attire plus que le précédent qui est essentiellement lié à l’action. Ce film sur les racines est plus dans mes cordes sensibles et certainement plus de mon âge aussi. C’est en fait un film qui parle de Camus puisque le livre éponyme était très autobiographique. Ce film sélectionné dans plusieurs festivals a reçu au Festival international du film de Toronto, le film a reçu le prix de la critique. Ce serait donc mon choix de la semaine sans hésiter.