Articles taggés avec ‘Bill Clinton’

Elle est née un 19 août

Vendredi 19 août 2022

Coco Channel

La styliste Coco Channel est née à Saumur le 19 août 1883 et morte à Paris le 10 janvier 1971

Giovanni Moretti, dit Nanni Moretti [ˈnanni moˈretti], né le 19 août 1953 à Brunico dans le Trentin-Haut-Adige, est un réalisateur, scénariste et acteur de cinéma italien. Il est également producteur, distributeur et directeur de salle via ses sociétés Sacher Film, Sacher Distribuzione et son cinéma le Nuovo Sacher.

William Clinton, dit Bill Clinton [bɪl ˈklɪntən], né le 19 août 1946 à Hope, est homme d’État américain, 42ᵉ président des États-Unis, en fonction du 20 janvier 1993 au 20 janvier 2001.

Raoul Ruiz, né Raúl Ruiz Pino, est un cinéaste franco-chilien né le 25 juillet 1941 à Puerto Montt, au Chili, et mort le 19 août 2011 à Paris. Ses films ont été fréquemment primés et sélectionnés dans les festivals.

Jean-Luc Mélenchon, né le 19 août 1951 à Tanger, est un homme politique français. Membre du Parti socialiste à partir de 1976, il est successivement élu conseiller municipal de Massy en 1983, conseiller général de l’Essonne en 1985 et sénateur en 1986.

Ils sont nés ou mort un 23 juillet

Mercredi 23 juillet 2014

l’acteur et réalisateur américain Philip Seymour Hoffman, né le 23 juillet 1967 à Fairport (État de New York, États-Unis)

Monica Lewinsky, stagiaire à la Maison-Blanche qui défraya la chronique en 1998-1999 lorsqu’il fut rendu public qu’elle avait eu des relations sexuelles avec Bill Clinton.

La chanteuse et auteur-compositrice-interprète britannique,Amy Jade Winehouse,  est  décédée le 23 juillet 2011 à Londres

Pour en savoir plus cliquez ici

Shutdown aux États-Unis

Jeudi 3 octobre 2013

L’objectif des républicains, hostiles à toute hausse d’impôts, est clair, ils souhaitent revenir sur  l”Obamacare”, une loi votée en 2010 lors du premier mandat du Président démocrate. Cette réforme sur le système de santé avait été le cheval de bataille d’Obama, qui n’a pas l’intention de céder en la différant. Faute d’accord budgétaire entre républicains et démocrates, la situation  s’est soldée  par un blocage qui a entrainé un “Shutdown”, mettant 800 000 fonctionnaires “non indispensables” au chômage technique. Tous les parcs fédéraux et musées nationaux sont fermés, la collecte des ordures et le nettoyage de la voirie seront interrompus. Curieusement la situation est prévue par la loi américaine, et depuis 1976 il y a eu 17 Shutdowns, mais pas de ce niveau. La dernière paralysie étatique remonte à 1995 sous la présidence d’un autre démocrate, Bill Clinton. Curieusement c’est aussi le dossier sur la santé qui avait provoqué le blocage.  Personne ne sait à ce jour combien de temps cela peut durer ? L’année budgétaire qui débute le 1er octobre a donc commencé sans budget. Une chose est certaine, cette situation nuit à “la crédibilité” des États-Unis dans le monde. L’Amérique entière est exaspérée par le blocage de Washington.

14 ans après Monica Lewinsky le retour

Samedi 29 septembre 2012

Celle que Bill Clinton appelait Kiddo (la gamine) a aujourd’hui 39 ans, diplômée d’un master de psychologie social, Monica Lewinsky a dû fuir à Londres où elle se retrouve célibataire et sans travail. Une maison d’édition offre à celle qui défraya la chronique en 1998 et 1999 et obligea Bill Clinton a faire des excuses publiques, 9,3 millions d’euros pour un nouveau livre relatant de façon plus torride une histoire qui dura de 1995 à 1997. Monica Lewinsky promet un cocktail de révélations, sur celle que Bill surnommait ” le poisson froid”, Hillary Clinton, la cocue magnifique, mais aussi sur les aspects des goûts sexuels de son amant et les lettres d’amour qu’elle lui adressait. Voilà une revanche bien tardive pour une ex stagiaire à la maison blanche qui n’a jamais pu rebondir. Doit-on sourire, doit-on s’offusquer ? Peu importe une seule chose est évidente, le sexe et l’argent font toujours bon ménage mais les divorces ne sont pas franchement ragoutants. Les femmes sont fascinés par les hommes de pouvoir et les usent jusqu’à la corde…

11 septembre bien triste fête

Vendredi 11 septembre 2009

khalid-shaikh-mohammed

Khaled Cheikh Mohammed un Pakistanais membre d’Al-Quaïda, a avoué sa responsabilité dans les attaques du World Trade Center lors d’une audience sur la base américaine de Guantanamo, à Cuba : “Je suis responsable de l’opération du 11 septembre de A à Z et d’une trentaine d’actes ou tentatives terroristes. Jusqu’à son arrestation au Pakistan en mai 2003, Cheikh Mohammed était chef militaire et responsable du “Département des opérations extérieures” d’Al-Qaïda. Il est détenu au secret depuis cette date. Il a reconnu par ailleurs 31 opérations dont des tentatives d’assassinat contre les anciens  présidents américains Bill Clinton et Jimmy Carter et contre le pape Jean Paul II lors d’un voyage du souverain pontife aux Philippines. Cheikh Mohammed se serait en outre dit responsable de la planification, du financement et du suivi des opérations pour détruire des navires américains et des pétroliers dans le détroit d’Ormuz, le détroit de Gibraltar et le port de Singapour. La déclaration fait également état d’un projet visant à détruite le canal de Panama. Certainement tout cela n’est que la partie immergée de l’iceberg, comme l’Hydre de Lerne le tout n’est pas de couper des têtes mais surtout de trouver la bonne.

Hillary plus du tout

Samedi 29 août 2009

hillary-clintonUn jeune congolais évoque” l’interférence de la Banque mondialeà propos de contrats passés avec la Chine”, et demande ce qu “Monsieur Clinton pense de cette situation, à travers les mots de Madame Clinton. Sur les nerfs , Hillary Clinton  qui n’entend parler que de son mari et des félicitations unanimes après la libération de deux journalistes américaines détenues en Corée du Nord, lance un véritable missile au malheureux. “Vous voulez que je vous dise ce que pense mon mari ? Mon mari n’est pas secrétaire d’Etat, c’est moi.  Si vous me demandez mon opinion je vous donnerai mon opinion. Je ne parlerai pas à la place de mon mari.” En fait l’incompréhension serait venue d’une erreur de traduction, mais la réaction outragée d’Hillary en dit long. Elle passe en plus pour la reine des gaffes, elle n’en rate pas une. Evoquant les problème que rencontraient les Nigérians avec leurs élections la secrétaire d’Etat, devant un parterre de militants associatifs, évoque les problèmes rencontrés par les Américains en 2000 : “Nous avons eu des problèmes dans certaines de nos élections. Vous vous souvenez qu’en 2000 l’élection s’est jouée dans un Etat dont le gouverneur était le frère d’un des candidats à l’élection présidentielle. Donc nous avons nos problèmes aussi”. Les Républicains ont apprécié la comparaison. En juillet, elle déclarait que l’Iran construisait une gigantesque ambassade au Nicaragua. “Vous pouvez imaginer ce à quoi cela pourrait servir” ajoutait-elle. En fait, selon le Washington Post, il ne s’agissait que d’une rumeur qu’elle avait oublié de vérifier. La plus énorme gaffe c’est en mai 2008 quand elle a évoqué un possible assassinat de son rival. Lors d’un entretien avec un journal du Dakota du Sud elle rappelle : “Mon mari n’a pas empoché la nomination en 1992 avant (…) la mi-juin. Et nous nous souvenons tous que Bobby Kennedy a été assassiné en juin [1968], en Californie”. Et dire qu’Hillary aurait pu être la première présidente des USA, après Busch, nous aurions atteint des sommets.

Let’s Recap, récapitulons

Dimanche 23 août 2009

L’étrange Monsieur Clinton

Mardi 18 août 2009

bill-clintonL’homme ne manque pas de costumes. Homme politique avant tout, considéré comme une ombre embarrassante dans les primaires d’Hillary, il est aussi conférencier, sans oublier sa facette militant humanitaire. Il devient même négociateur en Corée du Nord… Depuis la fin de son mandat, l’ancien président occupe une place à part, sur la scène politique de son pays. Après son départ de la Maison Blanche, Bill Clinton donne des conférences grassement rémunérées, entre 100 et 300 000 dollars…chacune. En 2007, cela lui a rapporté plus de 40 millions de dollars. Grand seigneur, il reverse 31 millions de dollars à sa fondation. Clinton a comme tous ses prédécesseurs crée sa fondation, qui, comme c’est l’usage, est dévolue aux causes humanitaires. Bill Clinton ne veut certainement pas renoncer à son pouvoir d’influence, il n’a que 55 ans et tous les espoirs d’avenir lui sont encore permis. Pour les primaires il faisait de l’ombre à la candidature de sa femme. “Bill Clinton est en lice pour un troisième mandat” résume un éditorialiste dans Vanity fair. Dernier événement en date, l’ancien président s’est rendu récemment en Corée du Nord dans le but de faire libérer deux journalistes américaines retenues là-bas. C’est un succès, affirme Washington, mais pour qui ? Certainement  pour Pyongyang, qui ainsi a obligé les USA à revenir à la table des négociations. Cela illustre la diplomatie très habile de la Corée du Nord dont Bill fut le jouet.

Difficile d’être un “French lover” au pays de l’oncle Sam en pleine récession.

Vendredi 24 octobre 2008

En Europe c’est une affaire privée, mais voilà aux États-Unis c’est un scandale.

“Fort potentiel de buzz” . Piroska Nargy, Emilie Byhet 26 ans, Tristane Banon, toutes crient d’une même voix qu’elles ont été coincées par ce démon de midi passé : parce qu’il les lui faut toutes.

Comme la coupe n’est pas assez pleine, tout le monde se lâche. C’est un linchage en règle, un règlement de compte que subit le patron du FMI. Cela ne fait rire personne outre Atlantique, en période de récession il faudrait plutôt se serrer la ceinture.

Thierry Ardisson qui aime bien tirer sur les ambulances, enfonce le clou.” Tout le monde le sait que DSK est comme ça…Aimer le sexe je veux bien ( et il sait de quoi il parle) mais à ce niveau c’est une maladie!…Moi, j’ai 14 copines qui m’ont dit : Il a essayé de me sauter. En même temps, c’était le danger pour lui d’aller aux États-Unis, parce qu’en France ça fait partie du paysage, là-bas ils rigolent moins!” En effet la presse hexagonale s’inquiète moins des entorses adultérines de notre “french lover” que de l’image de crédibilité des hauts responsables français à l’étranger. Avant on disait “qu’en France tout finissait en chansons”, demain tout finira en livres, à vos plumes mesdames et que l’encre coule…

Aux USA c’est différent, on fait des parallèles avec l’affaire Monica Lewinski qui avait mis Bill Clinton dans l’embarras.

Pour l’occasion exceptionnelle qui m’est offerte, j’ai fouillé dans mes cartons et vous livre dans son jus, une Monica d’époque.