Articles taggés avec ‘Jean Yanne’

Il décède un 23 mai

Jeudi 23 mai 2019

Jean Yanne

Le chanteur, humoriste, acteur, auteur, réalisateur, producteur et compositeur français, Jean Yanne, né Jean Gouyé est mort le 23 mai 2003 à Morsains (Marne) en France.

Ils sont morts un 23 mai

Lundi 23 mai 2016

Jean Yanne

Le chanteur, humoriste, acteur, auteur, réalisateur, producteur et compositeur français, Jean Yanne, né Jean Gouyé est mort le 23 mai 2003 à Morsains (Marne) en France.

Georges Moustaki

L’auteur-compositeur-interprète naturalisé français d’origine italo-grecque (it), Georges Moustaki, né Giuseppe Mustacchi1, est mort le 23 mai 2013 à Nice. Georges Moustaki était aussi artiste-peintre.

Ils sont nés ou morts un 23 mai

Samedi 23 mai 2015

Antonis Samaras

L’homme politique grec, Antónis Samarás, est né le 23 mai 1951 à Athènes. Il est Premier ministre de la République hellénique de 2012 à 2015.

Jean Yanne

Le chanteur, humoriste, acteur, auteur, réalisateur, producteur et compositeur français, Jean Yanne, né Jean Gouyé est mort le 23 mai 2003 à Morsains (Marne) en France.

L’auteur-compositeur-interprète naturalisé français d’origine italo-grecque (it), Georges Moustaki, né Giuseppe Mustacchi1, est mort le 23 mai 2013 à Nice. Georges Moustaki était aussi artiste-peintre.

Ils sont nés ou morts un 18 juillet

Vendredi 18 juillet 2014

La journaliste et productrice1 française Mélissa Theuriau est née le 18 juillet 1978 à Grenoble

L’homme d’Etat sud africain Nelson Mandela  est né le 18 juillet 1918 à Mvezo

L’acteur réalisateur Jean Yanne né Jean Gouyé le 18 juillet 1933 aux Lilas (Seine-Saint-Denis)

L’acteur français Yasmine Belmadi est décédé le 18 juillet 2009. Pour en savoir plus cliquez ici

Philippe Bouvard, cela fait au moins 35 ans qu’il a la grosse tête

Dimanche 1 avril 2012

Quand on parle de Philippe Bouvard il est difficile de le dissocier des Grosses Têtes. A 82 ans l’homme assure toujours de manière inoxydable son émission sur RTL aujourd’hui à 16H. Il fait de l’audience, et c’est pour cela qu’après une tentative infructueuse de remplacement entre 1999 et 2001 par Christophe Dechavane, Bouvard à repris les manettes de l’émission qu’il avait crée le 1 avril 1977 en collaboration avec le feu Jacques Martin. L’animateur vedette du reste en a enterré plus d’un , Roger Pierre, Jean Yanne, Thierry le Luron ou l’académicien Jean Dutour. A partir des années 80 l’émission fonctionne avec des sociétaires, ceux de l’académie Bourvard et s’appellent les Grosses Têtes comme celle de leur mentor. Il n’en reste pas moins que cette émission est l’une des préférée des Français, elle est écouté en moyenne par 2 millions de Français. Si un jour on vous annonce que Phlilppe Bouvard est mort en pleine émission cela risque ne pas être un poisson d’Avril mais une réalité, l’homme cherche certainement à imiter Molière et mourir derrière un micro en pouffant de rire.

Let’s Recap… récapitulons

Dimanche 27 juin 2010

Carla, reine du “Mandela day”

Lundi 20 juillet 2009

nelson-mandellaLe grand concert du “Mandela Day” a clôturé une semaine de célébrations en l’honneur du héros de la lutte contre l’apartheid, le prix Nobel de la paix Nelson Mandela. Cet événement caritatif a fait salle comble samedi soir à New York, où un public conquis a chaleureusement applaudi les artistes venus honorer l’ex-président sud-africain. De santé fragile, ce dernier n’avait pas fait le déplacement et fêtait ses 91 ans en famille. La première dame de France, Carla Bruni-Sarkozy lui fit l’immense honneur d’une première prestation sur scène depuis son mariage. Elle a chanté deux chansons en duo avec Dave Stewart, l’ex-Eurythmics, accompagnée de sa guitare et d’une soliste au violon. S’exprimant en anglais, elle a présenté sa chanson fard, “Quelqu’un m’a dit” comme “une petite chanson française, très bien pour danser, et très bien pour rêver”. Le duo a été chaleureusement applaudi par le public, le président Sarkozy, a suivi de la salle, avec une admiration et une joie non dissimulées, la prestation de son épouse. Des messages vidéos de Nelson Mandella et de Barark Obama furent diffusés et copieusement applaudis. Le concert a fini sur le “Happy Birthday” de Stevie Wonder, entonné en choeur par la plupart des artistes qui sont remontés sur scène pour cet hymne final à Nelson Mandela. Comme le dirait le regretté Jean Yanne :  “Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.”