Articles taggés avec ‘Kate Moss’

Elle est née le 16 janvier

Mercredi 16 janvier 2019

Kate Moss

La célèbre et très actif mannequin britannique Kate Moss, est née Katherine Ann Moss le 16 janvier 1974 à Addiscombe, quartier de Croydon à Londres.

Elle est née un 16 janvier

Lundi 16 janvier 2017

Kate Moss

La célèbre et très actif mannequin britannique Kate Moss, est née Katherine Ann Moss le 16 janvier 1974 à Addiscombe, quartier de Croydon à Londres.

Ils sont nés un 16 janvier

Samedi 16 janvier 2016

Kate Moss

La célèbre et très actif mannequin britannique Kate Moss, est née Katherine Ann Moss le 16 janvier 1974 à Addiscombe, quartier de Croydon à Londres.

Richard Bohringer

L’acteur, réalisateur, chanteur et écrivain français — également citoyen sénégalais depuis 2002 — Richard Bohringer est né le 16 janvier 19421 à Moulins.

Joyeux anniversaire

Vendredi 16 janvier 2015

La célèbre et très actif mannequin britannique Kate Moss, est née Katherine Ann Moss le 16 janvier 1974 à Addiscombe, quartier de Croydon à Londres.

L’acteur, réalisateur, chanteur et écrivain français — également citoyen sénégalais depuis 2002 — Richard Bohringer est né le 16 janvier 19421 à Moulins.

Riri en mai fait ce qui lui plait

Dimanche 4 mai 2014

Riri en mai fait ce qui lui plait et ce dont elle raffole c’est que’ l’on parle d’elle. En faisant la couverture de Lui ça n’a pas raté, même si ce journal sur la planète terre ne représente moins que quelque chose.  Pour Rihanna c’est un épi phénomène contrairement au journal Lui qui compte sur la renommée de la chanteuse pour booster ses ventes après avoir fait un coup avec la brindille au mois de mars dernier ( voir en cliquant ici)

Dans ce numéro de mars, il était question d’ un couple, Kate Moss certes mais aussi le fameux et sulfureux Terry Ridcharson, qui propose à ses mannequins un shooting contre un coup, et ne cesse de faire la une des journaux à scandales.

Pour ce 7e numéro, Rihanna fut photographiée par l’ex mannequin Mario Sorrenti, napolitain vivant à New York, qui comme par hasard , a lancé sa carrière en photographiant Kate Moss, dont il est proche,  pour la célèbre marque Calvin Klein. Une chose est certaine, ce fils de peintre a su exploiter au mieux le fait que la jeune Barbade ne bronze pas toujours nue comme ses fans l’imaginent. Il a intégré ce zébrage au sein d’une composition très crazy dans un superbe cliché qui du reste fut bien moins exploité par les médias que celui où on la voit “les fesses en l’air” pour reprendre la formule de Dutronc. On découvre une Rihanna paisible, sexy, très différente, pour ne pas dire méconnaissable, bien loin de’image qu’elle ne cesse d’imprimer habituellement pour attirer l’attention. Dans le bref texte livré avec les clichés, on apprend que l’équipe fut très étonnée de trouver non la Badgalriri attendue, mais une fille “souriante, humble, bienveillante et parfois pudique”, une sorte de “bonbon sucré”, très pro, qui se prêta de bonne grâce à un shooting de près de 8h. Franchement tout fout le camp!

En Kate pour LUI

Dimanche 2 mars 2014

J’ai acheté sans avoir les mains moites en toute effronterie le dernier Lui à la face du monde, quel progrès c’est à croire qu’en vieillissant on se bonifie. Il faut dire que la couv ou trônait Kate Moss m’avait interpellé.

. A 40 ans Kate Moss exhibe l’insolence de sa quarantaine flamboyante, une exclu pour Lui clame l’édito « Sympathy for the Brindille » où Frédéric Beigbeder nous en met plein la vue en disant qu’il l’a rencontrée pas moins de plein de fois. Rencontre certes mais pas avec n’importe qui et n’importe où. En Thaïlande,  dans la villa d’un milliardaire russe, au mariage du directeur de la publication du magazine Lui, et il rajoute excusez du peu, « depuis je l’ai revue souvent », sic. Il parle bien entendu de cette bombe de 1,67m  typiquement brithish qui nous fait crier du fond de notre maison de retraite : « A nous les petites anglaises ». L’article, « fille de couverture » à la page inconnue, nous explique que tout n’est que rencontres dans la vie,  on se serait presque douté. Mais ce fut le cas pour elle et tant mieux pour nous. Kate  dès ses 14 ans croise l’agent des mannequins Sarah Doukas. La « brindille va naître » et son fan club avec.

De la couverture 3e de couverture Kate habille ce 5e Lui, de sa blondeur explosive avec un corps de femme qui lui va si bien.

Je déplore une place plus que tenue réservée au dessin dans Lui, alors que Mr Beigberder pleure la disparition d’Alain Aslan, le dessinateur de pin up…Ce magazine dans sa version ancienne a fait vivre et connaître tant de talents qui meurent aujourd’hui, comme l’ami Barbe, non cité, passé à la trappe par la presse actuelle.

Mais je découvre que La Louise, la Bourgoin de la tv et du ciné fait sa page, non sans humour, cette nana aurait-elle tous les talents où connaîtrait-elle tout le monde de la nuit parisienne chébran?

Est-ce un hasard si page 68 on trouve quelques « conseils pour faire de sa garde à vue un moment agréable ». Frédéric B, se paye le luxe de témoigner et revenir sur sa nuit surréaliste au commissariat du 8e qui  a priori a du mal à passer, mais on peut comprendre. Page 72 c’est au tour du frangin Charles qui se commet en politique…Lui serait-il une affaire de famille ?

Non pas seulement, c’est  aussi un beau magazine soigné, manquant de délire graphique certes et ayant fait le choix éditorial d’une belle photo classieuse  pour des bobos parisiens …Sans Paris point de salut semble nous crier cette 5e parution. C’est le journal des amis des amis pour les amis des amis des amis. Mais vraiment Kate en Lui pour Lui et  par Lui c’est un coup de maître. J’ai adoré les trois couv c’est un délice…de la voir la brindille du haut de ses 40ans recto verso, à faire pâlir bien des minettes sur le marché…

Happy Birthday “Brindille”

Jeudi 16 janvier 2014


On a pas tous les jours 40 ans, et quand on s’appelle Kate Moss, la quarantaine prend une toute autre saveur. Pour montrer que la Brindille est toujours plus que jamais au top, elle a décidé de servir de modèle à un photographe américain pour faire la une de Playboy. La jeune femme conformément à son statut de rock star provocatrice, pose en black buny girl pour les hommes du monde entier qu’elle ne cesse de faire fantasmer comme à 20 ans peut être encore plus. Une belle carrière l’attend, car elle est toujours comme Kate Middleton, dans le coeur des anglais une femme irrésistible. Happy Birthday” Brindille” et ce n’est pas demain encore qu’elle sera obsolète…

New look pour Lily la tigresse

Lundi 26 octobre 2009

lily-alen

Lily Alen, “icône d’une génération” comme elle un peu paumée, aurait pu être, comme bon nombre de ses consœurs,  la star d’un tube, qui par définition est un élément creux. Mais voilà, Lily la tigresse s’est transformée comme par magie en miss chic, nouvelle star du glamour. Shootée par Karl Lagarfeld avec un homme à ses pieds, le message est indéniablement un symbole fort, celui du changement. New look pour Lily qui maintenant se travestit en Chanel et porte brillants aux doigts. C’est une véritable bombe décomplexée qui s’est mise au footing et ose déambuler en maillot de bain aux côtés de Kate Moss. La brindille quant à elle rêve de pousser la chansonnette et compte parmi les très bonnes amies de Lily. A quoi doit-on cette métamorphose ? Et bien tout simplement à Lily qui a pris une sage résolution : “ne plus donner de munition aux paparazzi”. Comme disait la mère de Napoléon : “Pourvu que ça dure !’.

Let’s Recap…récapitulons

Dimanche 6 septembre 2009

Kate Moss et sa rock and roll attitude

Jeudi 3 septembre 2009

kate-mossJe surfe sur un article que je viens de lire dans Grazia un nouvel hebdo féminin chic qui a déjà beaucoup fait  parlé de lui et qui titre sur Kate Moss, what else ! Je rends tout d’abord à Jules ce qui appartient à César en citant mes sources. Cette fois ci, pour changer un peu,  je ne présenterai  pas votre people préférée du mois d’août 2009 comme d’habitude. Plutôt que de retracer le passé de “la brindille” je vais évoquer ici, peut être son avenir proche. Kate tout le monde le sait a toujours fréquenté les musicos, tout bêtement parce qu’elle bave avec ses millions ou milliards de faire comme eux tout bêtement. Rien à voir avec Carla Bruni Sarkozy me direz vous  et pourtant ! La reconversion de la sulfureuse Brindille risque d’être dans la musique, Nicolas Sarkozy étant trop bling bling certainement à son goût, mais elle a tout de même, comme Carla, un passé peuplé d’homme influents, des musicos et peu de politiques. Comme toute anglaise elle a le Rock dans la peau ou sur les os comme vous le voyait. Elle vie et se déchire dans des délires tapageurs avec Johnny Deep avant qu’il fréquente la Paradis. Sa gueule d’ange et celle de Deep ont tout brûlé sur leur passage durant une hydille passionnelle qui continuera avec des bad boys des rockeurs comme elle les aime qui  se droguent et boivent comme des trous. Partout où ils passèrent, durant des années, les hôtels furent  à remeubler, mais ils avaient les moyens de leurs démesures. On la dit : droguée, anorexique et colérique, elle kife grave Mariane Faithfull, égérie et icône des sixties, qui s’indigne en disant “Elle m’a tout piqué!”. De ce rêve elle veut faire sa réalité et passe à l’attaque. Elle prend des cours de chants, fait copine copine avec Lily Allen avec qui elle a bien l’intention de débuter, quel magnifique tremplin la petite est si gracieusement mal élevée. Elle le veut, et comme tout le monde le sait “ce que femme veut, dieu veut”, souhaitons que le public suive.