Articles taggés avec ‘Louise Bourgoin’

Elle est née un 28 novembre

Mardi 28 novembre 2017

Louise Bourgoin

La comédienne, mannequin et animatrice de télévision française, Louise Bourgoin, est née le 28 novembre 1981 à Vannes

Elle est née un 28 novembre

Lundi 28 novembre 2016

Louise Bourgoin

La comédienne, mannequin et animatrice de télévision française, Louise Bourgoin, est née le 28 novembre 1981 à Vannes

Ils sont nés un 28 novembre

Samedi 28 novembre 2015

Louise Bourgoin

La comédienne, mannequin et animatrice de télévision française, Louise Bourgoin, est née le 28 novembre 1981 à Vannes

John Galliano

Le créateur britannique de haute couture britannique John Galliano est né le 28 novembre 1960 à Gibraltar.

Ils sont nés ou morts un 28 novembre

Vendredi 28 novembre 2014

L’anthropologue et ethnologue français Claude Lévi-Strauss, né Gustave Claude Lévi est né le 28 novembre 1908 à Bruxelles. Il a exercé une influence décisive sur les sciences humaines dans la seconde moitié du xxe siècle. Il aurait 106 ans. Pour en savoir plus cliquez ici

Le créateur britannique de haute couture britannique John Galliano est né le 28 novembre 1960 à Gibraltar.

La comédienne, mannequin et animatrice de télévision française, Louise Bourgoin, est née le 28 novembre 1981 à Vannes

Le musicien multi-instrumentiste, auteur-compositeur-interprète de rock, Fred Chichin, est mort le 28 novembre 2007 à Paris.

En Kate pour LUI

Dimanche 2 mars 2014

J’ai acheté sans avoir les mains moites en toute effronterie le dernier Lui à la face du monde, quel progrès c’est à croire qu’en vieillissant on se bonifie. Il faut dire que la couv ou trônait Kate Moss m’avait interpellé.

. A 40 ans Kate Moss exhibe l’insolence de sa quarantaine flamboyante, une exclu pour Lui clame l’édito « Sympathy for the Brindille » où Frédéric Beigbeder nous en met plein la vue en disant qu’il l’a rencontrée pas moins de plein de fois. Rencontre certes mais pas avec n’importe qui et n’importe où. En Thaïlande,  dans la villa d’un milliardaire russe, au mariage du directeur de la publication du magazine Lui, et il rajoute excusez du peu, « depuis je l’ai revue souvent », sic. Il parle bien entendu de cette bombe de 1,67m  typiquement brithish qui nous fait crier du fond de notre maison de retraite : « A nous les petites anglaises ». L’article, « fille de couverture » à la page inconnue, nous explique que tout n’est que rencontres dans la vie,  on se serait presque douté. Mais ce fut le cas pour elle et tant mieux pour nous. Kate  dès ses 14 ans croise l’agent des mannequins Sarah Doukas. La « brindille va naître » et son fan club avec.

De la couverture 3e de couverture Kate habille ce 5e Lui, de sa blondeur explosive avec un corps de femme qui lui va si bien.

Je déplore une place plus que tenue réservée au dessin dans Lui, alors que Mr Beigberder pleure la disparition d’Alain Aslan, le dessinateur de pin up…Ce magazine dans sa version ancienne a fait vivre et connaître tant de talents qui meurent aujourd’hui, comme l’ami Barbe, non cité, passé à la trappe par la presse actuelle.

Mais je découvre que La Louise, la Bourgoin de la tv et du ciné fait sa page, non sans humour, cette nana aurait-elle tous les talents où connaîtrait-elle tout le monde de la nuit parisienne chébran?

Est-ce un hasard si page 68 on trouve quelques « conseils pour faire de sa garde à vue un moment agréable ». Frédéric B, se paye le luxe de témoigner et revenir sur sa nuit surréaliste au commissariat du 8e qui  a priori a du mal à passer, mais on peut comprendre. Page 72 c’est au tour du frangin Charles qui se commet en politique…Lui serait-il une affaire de famille ?

Non pas seulement, c’est  aussi un beau magazine soigné, manquant de délire graphique certes et ayant fait le choix éditorial d’une belle photo classieuse  pour des bobos parisiens …Sans Paris point de salut semble nous crier cette 5e parution. C’est le journal des amis des amis pour les amis des amis des amis. Mais vraiment Kate en Lui pour Lui et  par Lui c’est un coup de maître. J’ai adoré les trois couv c’est un délice…de la voir la brindille du haut de ses 40ans recto verso, à faire pâlir bien des minettes sur le marché…

Joyeux anniversaire Louise

Jeudi 28 novembre 2013

C’est aujourd’hui l’anniversaire de la pétulante Louise Bourgoin qui est né le 28 novembre 1981 et souffle donc 32 bougies

Tirez la langue mademoiselle, du rire aux larmes

Mercredi 4 septembre 2013

Voilà une nouvelle preuve, s’il en fallait une, du talent de Louise Bourgoin qui dans le dernier film d’Axel Ropert, Tirez la langue mademoiselle, exploite un aspect plus sombre de sa palette de jeune comédienne. Son personnage, Judith, femme un peu perdue dans la vie, mère d’une petite fille diabétique qu’elle élève seule, fait littéralement craquer deux frères médecins, Boris et Dimitri. C’est donc l’histoire de ce trio amoureux tourné dans le quartier chinois parisien, le XIIIe, dont la réalisatrice, qui y habite, fait de cet espace un véritable personnage à découvrir. Axel Ropert résume son dernier long métrage ainsi :”C’est un film sur la violence injuste de la vie, l’injustice de l’amour et du bonheur. Je voulais faire un film où l’on se félicite du bonheur des uns tout en souffrant du malheur « collatéral » des autres.” Pour savoir si l’objectif est atteint, il ne reste plus qu’à aller voir cette comédie dramatique qui semble-t-il ne fait pas mentir sa classification.

La Religieuse ne défraie plus la chronique

Jeudi 21 mars 2013

Curieux hasard de calendrier. Alors que François le nouveau pape argentin célèbre la messe qui va l’introniser et redonne espoir à toute la communauté catholique mondiale, le brûlot de Diderot l’encyclopédiste est à nouveau adapté sur nos écrans. Près de 5O ans après la Religieuse de Jacques Rivette sorti en 1966 et censuré, cette nouvelle version de Guillaume Nicloux est passée comme une lettre à la poste et n’a levé aucune protestation de l’Église jusqu’à ce jour. Au couple Micheline Presle Anna Karina succède Isabelle Huppert et Pauline Etienne, une jeune belge qui promet.

Le réalisateur a demandé à ses actrices de véritables performances, déjà de fonctionner avec fort peu d’indication pour garder un plus grande fraîcheur puis et c’est le pire de passer devant les caméras sans aucun maquillage nues et crues dans leur cornette. Il raconte à propos du livre de Diderot :”Les sujets traités dans La Religieuse sont des plus modernes. La révolte d’une jeune femme face à l’autorité, son combat sans relâche pour sa liberté, le droit à la justice, le refus de se résigner, la lutte contre l’arbitraire. Le plus intéressant c’est l’évidente contemporanéité du sujet et l’impact qu’il produit sur de jeunes personnes…”

L’ex miss météo du grand journal est rentrée dans les ordres l’espace d’un film…en mère supérieure

Guillaume Nicloux a fait le choix d’un éclairage aux bougies pour réchauffer les tons de la pellicule. Voilà un film à voir déjà pour rencontrer Diderot et avoir envie de le lire.

Let’s Recap… récapitulons

Dimanche 18 avril 2010

Luc Besson, une boulimie de cinéma

Jeudi 3 décembre 2009

luc-bessonActuellement sort sur les écrans le deuxième volet d’Arthur et les Minimoys, “Arthur et la vengeance de Maltazard”. Celui qui, il a quelques années encore, disait vouloir abandonner la réalisation pour se consacrer uniquement à la production, multiplie les projets. Alors qu’il vient de tourner son 9e film, une adaptation de la Bd de Tardi, “Les extraordinaires aventures d’Adèle Blanc-Sec”, avec Louise Bourgoin dans le rôle principal, il souhaiterait réaliser aussi le 4e Astérix. Mais voilà, la concurrence sera rude parce qu’il est loin d’être, sur ce projet, le seul prétendant. Sont en lice, Thomas Langmann, producteur et co-réalisateur d’Astérix aux J.O qui rempilerait bien en dirigeant aux côtés de Christophe Barratier un “Tour de Gaule”, mais aussi Laurent Tirard le réalisateur à succès du Petit Nicolas. Parlant de ses créations, le cinéaste déclare : “Au départ de chaque film, il y a une petite histoire d’amour avec un livre ou un personnage”. Besson et son idylle avec le cinéma, que ce soit pour produire ou pour réaliser, n’est pas prête de s’achever.