Articles taggés avec ‘Laurent Blanc’

Il est né le 19 novembre

Lundi 19 novembre 2018

Laurent Blanc

Le footballeur puis entraîneur français, Laurent Blanc est né le 19 novembre 1965 à Alès (Gard).

Il est né un 19 novembre

Samedi 19 novembre 2016

Laurent Blanc

Le footballeur puis entraîneur français, Laurent Blanc est né le 19 novembre 1965 à Alès (Gard).

Ils sont nés un 19 novembre

Jeudi 19 novembre 2015

Laurent Blanc

Le footballeur puis entraîneur français, Laurent Blanc est né le 19 novembre 1965 à Alès (Gard).

Richard Virenque

Le coureur cycliste français, Richard Virenque est né le 19 novembre 1969 à Casablanca, au Maroc

Joyeux anniversaires

Mercredi 19 novembre 2014

Le journaliste, écrivain et animateur de télévision français, Patrick de Carolis est né le 19 novembre 1953 à Arles

L’actrice, réalisatrice et productrice américaine Jodie Foster, est née le 19 novembre 1962 à Los Angeles en Californie.

Le footballeur puis entraîneur français, Laurent Blanc est né le 19 novembre 1965 à Alès (Gard).

Le coureur cycliste français, Richard Virenque est né le 19 novembre 1969 à Casablanca, au Maroc

L’OM est fanny

Mercredi 27 novembre 2013

Cinq défaites en cinq match, l’OM est fanny et c’est un sacré camouflé pour la ville phocéenne.  Steve Mandanda a pourtant donné le meilleur de la sélection française. Le capitaine le l’OM est furieux au terme du match et a des mots très durs pour ses coéquipiers, disant entre autres qu’ils n’avaient pas le niveau international et qu’il s’agirait maintenant de se mettre à travailler sérieusement.

Cela n’a franchement rien à voir avec le PSG qui dès ce soir pourrait être qualifié en 8e de finale.

Le PSG fait un match franchement nul

Mercredi 6 novembre 2013

C”est un peu la mauvaise surprise, les belges ultra dominés à l’aller sont devenus résistant pour ne pas dire menaçant  à domicile. Décidément on se marche sur la tête, alors que l’on pensait que la qualification pour les huitièmes de finale de la coupe des champions n’étaient qu’une formalité, il n’en dut rien. Bien au contraire c’est le PSG qui s’est retrouvé mené à un peu plus de vingt minutes de la fin sur un but de de Zeeuw (0-1, 68e).

Tout vacille alors et le joueurs d’ Anderlecht montrent qu’il n’est pas question pour eux d’être une nouvel fois humiliés. Mené, Paris sort alors son joker qui “zlatane” les belges, et reviennent à égalité au score deux minutes plus tard. Voilà un PSG pris en flagrant délit de suffisance qui devra maintenant patienter pour sa confirmer sa qualification.

Ibra marche sur l’eau

Jeudi 24 octobre 2013

Anderlecht s’est fait sévèrement corrigé en ligue des champions par le PSG. Il faut dire que Zlatan marchait véritablement sur l’eau et sur les 5 buts encaissés, il en a tout de même mis 4. C’est un véritable festival zlatanesque. Ce matin la presse est dithyrambique et dans ses titres tout y passe ; le PSG est Ibracadambrantesque signe le Point .fr, le Parisien en fait sa une  et utilise le terme Abracad…Ibra.

Le président du PSD, Al-Khelaïfi, au terme du match déclare : «Je suis très fier de mon équipe». C’est certainement à ce moment là qu’il ne doit pas douter de son investissement et se dit que le foot sans argent n’est pas grand chose en ligue des champions capitalistes.

Il faut dire que Zlatan les a Zlatané  de la meilleur manière qu’il soit. On a le sentiment que l’arrivée de Cavani a créé une émulation nouvelle.

El Matatadore n’est pas en reste puisqu’il marque aussi et en ligue 1 avait égalé Zlatan en marquant lui aussi 2 buts contre Bastia.

N’y aurait-il pas aussi un effet Laurent Blanc ? Peu importe le PSG profite actuellement d’une passe exceptionnelle, il ne faut pas bouder le spectacle.

Marseille PSG deux poids deux mesures

Vendredi 4 octobre 2013

Pour l’Olympique de Marseille en ligue des champions il semble que la messe soit dite. En effet après la défaite face à Dortmund 3 à 0, la deuxième défaite après celle face à Arsenal 2 à 0, le vice champion de France se retrouve en grosse difficulté. Le club est en effet à la dernière place du groupe F de la ligue des champions. Ce fut un véritable calvaire pour Steve Mandata surpris par un rebond de Reus de 35 m. Au terme du match, les mains sur les hanches il ne pouvait que constater les dégâts.

Pendant ce temps le PSG s’installe en tête du groupe C en battant 3 à 0 le Benfica de Lisbonne, finaliste de la dernière ligue des Champions. Zlatan Ibrahimovic, en grande forme, s’offre un doublé mettant son équipe à l’abri qui a joué son match le plus abouti de la saison. Invaincu depuis 25 matches à domicile en Coupe d’Europe, les onze de Laurent Blanc après avoir battu les Grecs de l’Olympiakos 4 à 1 et maintenant les Portugais, le PSG  peut sereinement envisager l’avenir. Voilà aussi qui est de bonne augure en vue du Classico Marseille PSG qui aura lieu au Vélodrome le 6 octobre prochain.

Il est Blanc, et alors ?

Lundi 24 juin 2013

Dès l’annonce de la nomination de Laurent Blanc comme coach pour le PSG, les médias ne le ratent pas.” Le choix par défaut”, est souvent titré, mais peu importe, c’est lui qui est choisi et maintenant c’est certainement pas pour rien. Blanc c’est avant tout une image, celle d’ un ex champion du Monde qui a entrainé les bleus, mais ce qui n’est pas rien certainement pour les financiers qataris, il est français. Pour Robert Pirès : “Il n’aura pas droit à l’erreur”. C’est une lapalissade, parce qu’en fait, qu’il soit Blanc ou pas, aurait-il droit à l’erreur ? Actuellement que voit-on si ne n’est la grande valse des coachs pour satisfaire souvent la pression des supporters fanatiques, des intégristes du club. Le défi premier de Laurent Blanc sera avant tout de gérer correctement les susceptibilités et les égos surdimensionnés des stars du PSG. Par ailleurs, cette nomination a de nombreux avantages. Tout d’abord un coût plus divisé par six par rapport à Ancelotti et un contrat d’un an renouvelable ou pas en forme de siège éjectable. Pour Guy Roux qui l’a bien connu Laurent Blanc est un choix judicieux pour Paris parce qu” : “il connait très bien le foot-bal dans tous ces aspects”. Bien évidemment ce choix pour les supporters n’est certainement pas assez prestigieux, parce qui vient d’ailleurs est toujours mieux,  mais ils auront tout loisir dans l’année à venir de donner de la voix.

L’Espagne retrouve la flamboyance de son jeu

Lundi 2 juillet 2012

L’Espagne qui tout au long de cet Euro a été critiqué par son jeu de passe ennuyeux a montré en finale qu’elle savait jouer au football comme personne. Hier l’Espagne a fait un pied de nez à la toute puissante Allemagne qui se serai bien vu en haut de l’affiche et qui question Euro ne cesse de donner des leçons. Maia voilà à la balle au pied et pour le championnat de l’Euro c’est  bien l’Espagne qui vient de rentrer dans l’Histoire à Kiev en enchainant un triplé inédit en gagnant cette compétition en 2008, 2010 et enfin 2012. C’est un coup dur pour l’Italie qui avait séduit jusqu’à la finale  de s’incliner de cette manière face à la Roja (4 à 0). C’est l’humiliation la plus cinglante de cet Euro. Voilà qui pour les Espagnols en liesse  dimanche qui rappelle de bons souvenirs comme celui du retour triomphal en juillet 2010 de l’Équipe d’Espagne brandissant le trophée de la coupe du Monde à son retour d’Afrique du Sud. Une manière de traiter la Crise autrement en criant dans le pays entier “Que viva España”. Le coach Vicente del Bosque déclare sobrement :” Il n’y a qu’un seul football, l’important c’est  juste de marquer des buts, on a eu de la chance”. Je pense que la France à de la graine à prendre chez nos amis Ibériques au moment où rien ne va plus et Laurent Blanc jette l’éponge peut être  contraint et forcé que l’on masque de manière pudique et diplomatique sous le nom de désaccord.