Articles taggés avec ‘Kim Jong-Il’

Il est mort le 17 décembre

Lundi 17 décembre 2018

Kim Jong-il

L’homme d’État nord-coréen Kim Jong-il est mort le 17 décembre 2011. Il a été le dirigeant de la Corée du Nord de 1994 à sa mort.

Il est mort un 17 décembre

Samedi 17 décembre 2016

Kim Jong-il

L’homme d’État nord-coréen Kim Jong-il est mort le 17 décembre 2011. Il a été le dirigeant de la Corée du Nord de 1994 à sa mort.

Ils sont nés le 16 février

Mardi 16 février 2016

Kim Jong-il

L’homme d’État nord-coréen Kim Jong-il est né le 16 février 1941 ou 19421. Il a été le dirigeant de la Corée du Nord de 1994 à sa mort

Valérie Trierweiler

La journaliste politique française et animatrice de télévision, Valérie Trierweiler, née Massonneau, est née le 16 février 1965 à Angers.

Ils sont morts un 17 décembre

Jeudi 17 décembre 2015

Cesária Évora

La chanteuse populaire capverdienne Cesária Évora est née à Mindelo, le 27 août 1941 et morte à Mindelo, le 17 décembre 2011). Elle est surnommée La Diva aux pieds nus.

Kim Jong-il

L’homme d’État nord-coréen Kim Jong-il est mort le 17 décembre 2011. Il a été le dirigeant de la Corée du Nord de 1994 à sa mort.

Joyeux anniversaires

Lundi 16 février 2015

L’homme d’État nord-coréen Kim Jong-il est né le 16 février 1941 ou 19421. Il a été le dirigeant de la Corée du Nord de 1994 à sa mort. Pour en savoir plus cliquez ici

La journaliste politique française et animatrice de télévision, Valérie Trierweiler, née Massonneau, est née le 16 février 1965 à Angers.

Le pilote de vitesse moto Valentino Rossi, est né le 16 février 1979 à Urbino en Italie.

Ils sont mort un 17 décembre

Mercredi 17 décembre 2014

La chanteuse populaire capverdienne Cesária Évora est née à Mindelo, le 27 août 1941 et morte à Mindelo, le 17 décembre 2011). Elle est surnommée La Diva aux pieds nus.

L’homme d’État nord-coréen Kim Jong-il est mort le 17 décembre 20112. Il a été le dirigeant de la Corée du Nord de 1994 à sa mort.

Le tyran est mort vive le tyran

Mercredi 21 décembre 2011

Kim Jong il le tyran de Corée du nord est mort, Kim Jong un va lui succéder. La dictature de père en fils depuis 63 ans, la relève est assurée. C’est le 3e fils de Kim Jong il, son préféré parce que le seul qui a fait des études en Suisse, est né de sa 3e épouse ex danseuse Japonaise morte d’un cancer à Paris en 1994. Tu seras un tyran mon fils avait il lui dire avant de le quitter laissant sa tante et son oncle Jang Song Tack chef de l’armée coréenne qui assurera les premiers pas du dictateur néophyte. Ce dauphin rouge avec sa tête pouponne est âgé de 27 ou 28 ans on ne sait pas trop. La mort du dictateur le plus secret de la planète le samedi 17 décembre à 18h 30 alors que son décès est annoncé officiellement le lundi à midi seulement, ni la Corée du sud ni les Etats unis n’étaient au courant, c’est à croire que le monde du renseignement n’a pas pénétré ce pays. Le peuple est effondré, c’est à croire que nous sommes les seuls à nous réjouir de voir en 2011 tomber un à un les plus grands dictateurs de la planète. Reste peut être secrètement ceux qui en Corée vive l’enfer dans les camps comme dissidents qui certainement ne le regretteront en rien.

Let’s Recap…récapitulons

Dimanche 30 mai 2010

Let’s Recap, récapitulons…

Dimanche 31 mai 2009

Kim Jong-Il, à nouveau tout feu tout flamme

Jeudi 28 mai 2009

kim-jong-ilBravade pour raffermir un pouvoir affaibli ou impatience du régime Nord Coréen qui cherche à forcer la nouvelle administration américaine à dialoguer, Kim Jong-Il, après un nouvel essai atomique, procède dans la foulée à des tirs de missiles, montrant qu’il n’a cure des protestions internationales et des remontrances de l’ONU. Le tyran poursuit aveuglément son programme nucléaire. “Pour diverses raisons, la Corée du Nord est pressée. Les présumés problèmes de santé de Kim pourraient être l’une de ces raisons”, estime l’expert Cheong Seong-Chang. Barack Obama a de son côté estimé que les ambitions nucléaires de la Corée du Nord représentaient une “menace pour la paix” et nécessiteraient “une action de la communauté internationale”. Après les récentes gesticulations de Mahmoud Ahmadinajad, Kim Jong-Il montre une nouvelle fois que le dossier, contrôle mondial de l’armement nucléaire, est on ne peut plus explosif !