Articles taggés avec ‘Michael Lonsdale’

Joyeux anniversaires

Dimanche 24 mai 2015

Bob Dylan

L’auteur-compositeur-interprète, musicien, peintre, poète américain, Bob Dylan, né Robert Allen Zimmerman le 24 mai 1941 à Duluth, Minnesota, aux États-Unis. Il est une des figures majeures de la musique populaire depuis cinq décennies.

Michael Lonsdale

L’acteur français Michael Lonsdale est né le 24 mai 1931 dans le 16e arrondissement de Paris. Principalement connu pour ses rôles au théâtre et au cinéma, il a également prêté sa voix à divers projets audiovisuels, comme des dramatiques radiodiffusées ou des livres audios.

L’acteur français, Claude Piéplu est mort le 24 mai 2006 à Paris 16e.

Eric Cantona

L’ancien footballeur français, devenu acteur au terme de sa carrière sportive, Éric Cantona, est né à Marseille le 24 mai 1966.

Maestro film hommage à Jocelyn Quivrin

Jeudi 31 juillet 2014

Maestro c’est le dernier film de Léa Fazer qui était la co scénariste de Jocelyn Quivrin qui souhaitait réaliser ce film avant son accident. (Pour en savoir plus cliquez ici)

La réalisatrice s’y attèle et réalise avec Maestro un véritable hommage. Elle déclare qu’elle est allée  : “Là où, je crois Jocelyn aurait fini par aller”. Le budget fut difficile à obtenir et serré soit 1, 7 millions d’euro donc c’est un film d’auteur loin des effets spéciaux et du grand spectacle, nous sommes dans l’intimisme, ce théâtre filmé qui fait que l’on aime ou déteste le cinéma français.

Ce long métrage parle d’un jeune acteur, incarnant Jocelyn Quivrin, face à son maître  incarné par le fabuleux Michael Lonsdale dans le rôle de Rohmer même si les deux hommes sont aux antipodes l’un de l’autre.  Ce film inspiré à Jocelyn lors de son tournage des Amours d’Astré et de Céladon de Rohmer est à voir si vous avez la chance qu’il soit toujours à l’affiche.

Des hommes libres au cinéma

Mercredi 28 septembre 2011

Les hommes libres, film de Ismaed Fenoukh,i nous parle des “hommes invisibles”, des travailleurs maghrébins, surtout  des Algériens qui se sont engagés dans les réseaux de luttes. Le réalisateur évoque une situation véritablement  paradoxale puisque ces hommes “venaient d’un pays colonisé pour se retrouver dans un pays occupé” et se sont engagés pour combattre l’occupant allemand. Il nous révèle le rôle méconnu de la Grande Mosquée de Paris à cette époque,  et de Ben Ghabrit son fondateur, qui fut un résistant. Michael Lonsdale a été choisi pour incarner ce personnage “à cause de la puissance spirituelle qui se dégage de son jeu d’acteur”. Younes, interprété par Tahar Rahim, jeune ouvrier algérien arrêté pour marché noir, accepte de collaborer et d’espionner les responsables de la mosquée soupçonnés de délivrer des faux papiers à des Juifs.  Sa rencontre avec Salim Halali, qu’il découvre  juif, va petit à petit le métamorphoser en militant de la liberté. Ismaed Fenoukhi reconnait que son film à bien des égards porte le sceau et l’influence du film L’armée des ombres de Melville. Voilà un film ambitieux et très documenté, au casting de haut vol qui nous fait découvrir une page d’histoire méconnue des Français et nous montre comment des Musulmans ont sauvé des Juifs du Nazisme.

Let’s Recap… récapitulons

Dimanche 25 juillet 2010