Articles taggés avec ‘Philippe de Villiers’

Il est né un 25 mars

Lundi 25 mars 2019

Philippe de Villiers

L’ homme politique et écrivain français, Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, dit Philippe de Villiers, est né le 25 mars 1949 à Boulogne en Vendée.

Il est né un 25 mars

Vendredi 25 mars 2016

Philippe de Villiers

L’ homme politique et écrivain français, Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, dit Philippe de Villiers, est né le 25 mars 1949 à Boulogne en Vendée.

Ils sont nés ou morts un 25 février

Jeudi 25 février 2016

Zahia Dehar

Zahia Dehar née à Ghriss en Algérie1 le 25 février 19922, vivant en France depuis l’âge de dix ans, connue, sous son prénom Zahia, en tant que call-girl. Elle est devenue une personnalité médiatique, créatrice de lingerie, de nationalité française.

Philippe de Villiers

L’homme politique et écrivain français, Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, dit Philippe de Villiers, est né le 25 mars 1949 à Boulogne en Vendée.

Paco de Lucía

Le guitariste espagnol Paco de Lucía, de son vrai nom Francisco Sánchez Gómez, est mort le 25 février 2014 à Cancún au Mexique

Joyeux anniversaires

Mercredi 25 mars 2015

L’actrice et productrice américaine Sarah Jessica Parker est née le 25 mars 1965 à Nelsonville Ohio (États-Unis). Elle est connue notamment pour son rôle de Carrie Bradshaw dans la série télévisée Sex and the City

Philippe de Villiers

L’ homme politique et écrivain français, Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, dit Philippe de Villiers, est né le 25 mars 1949 à Boulogne en Vendée.

Philippe de Villiers se retire du conseil général de Vendée

Vendredi 5 novembre 2010

Dimanche 31 octobre, à 61 ans Philippe de Villiers quitte le conseil général de Vendée où il avait été élu, presque jour pour jour, il y a quelques 22 ans. Il laisse le temps d’un intérim le poste à son adversaire le vice président Bruno Retaillau. Le socialiste Jacques Auxiette a rendu hommage à celui qui a su “donner aux Vendéens par ses actions”.Il a bien évidement marqué profondément le paysage économique vendéen, mais il a également développer le prestige de son département. Il est à l’origine du Vendée Globe qui a crée avec Philippe Jeantot mais surtout il a fondé le 4e parc à thèmes français, le Puy du fou, auquel il souhaite se consacrer. Sa décision est certainement liée à des problèmes personnels. Affaibli par des querelles familiales mais aussi des soucis de santé. Il n’en demeure pas moins député européen et Patrick Louis, secrétaire générale de MPF déclare que Philippe de Villiers “est plus jamais dans la course de la politique nationale”. Tous les rêves sont permis, surtout à ses fidèles partisans, qui le voient déjà ministre du prochain gouvernement.

let’s Recap, récapitulons…

Dimanche 30 août 2009

Les chouans se rendent à l’UMP

Vendredi 28 août 2009

philippe-de-villiersLe président du conseil général de Vendée annonce qu’il accepte la proposition de Nicolas Sarkozy d’intégrer, à la rentrée, le comité de liaison de la majorité présidentielle. L’idée étant de faire alliance aux prochaines échéances électorales… mènerait la liste dans les pays de Loire, même si de Villiers rechigne. A priori l’idée n’emballe pas tout le monde. ” L’objectif est de battre la gauche et le moyen c’est l’union de la majorité présidentielle ” martèle  Philippe de Villiers, la ficelle est pourtant de taille. Dupont-Aignan critique la “petite soupe” qui risque de tourner à l’aigre si on en croit Jean-Marie Bockel, député socialiste de Mulhouse qui prévient “ça risque d’être viril”. Le président de la Gauche Moderne, ancien socialiste rallié de l’UMP, s’inquiète des conséquences pour l’unité de la majorité.  est devenu un  grand navire, une sorte d’Arche de Noé, qui depuis quelques temps navigue avec une surcharge à gauche, bien éloignée des idées plutôt extrêmes droite et anti européennes de De Villiers. La meilleure chose certainement qui pourrait arriver à une gauche inexistante, c’est que des guerres instestines affaiblissent le bulldozer de la majorité présidentielle. En pleine préparation de la campagne pour les élections régionales-mars 2010- ce serait vraiment un moment idéal, pour ne pas dire inespéré. L’UMP à force de conquêtes perdra-t-il son empire ?