Articles taggés avec ‘Bernard Thibault’

Ils sont nés ou morts un 2 janvier

Mercredi 2 janvier 2019

Bernard Thibault

Le syndicaliste français Bernard Thibault est, né le 2 janvier 1959 à Paris VIe d’une famille originaire du Morvan

Pete Postlethwaite

L’ acteur britannique, Peter « Pete » William Postlethwaite est mort le 2 janvier 2011 dans le Shropshire. Pour en savoir plus cliquez ici

Il est né un 2 janvier

Samedi 2 janvier 2016

Bernard Thibault

Le syndicaliste français Bernard Thibault est, né le 2 janvier 1959 à Paris VIe d’une famille originaire du Morvan

Ils sont nés ou morts un 2 janvier

Vendredi 2 janvier 2015

Le syndicaliste français Bernard Thibault est, né le 2 janvier 1959 à Paris VIe d’une famille originaire du Morvan

L’ acteur britannique, Peter « Pete » William Postlethwaite est mort le 2 janvier 2011 dans le Shropshire. Pour en savoir plus cliquez ici

A la CGT la relève est prise

Jeudi 28 mars 2013

Comme prévu le 50 ème congrès de la CCT qui a eu lieu à Toulouse du 17 au 22 mars s’est conclu sur un passage de relai à la tête du syndicat. Thierry Lepaon, sans faire la roue mais aussi sans surprise, succède à Bernard Thibault en tant que secrétaire général de la confédération. L’ex-chaudronnier de 53 ans saisit le relai dans un contexte social on ne peu plus difficile.

Mr Thierry Lepaon est le 7e secrétaire générale depuis 1947. Cet ancien de Moulinex est avant tout un homme de consensus et s’inscrit dans la stricte continuité de son prédécesseur. L’homme a sa carte au PCF mais il assure :«la CGT n’est pas et ne sera pas le bras armé du Front de gauche». Il confie : “J’ai un rapport affectif profond avec ce parti qui date de ma jeunesse”  Nous tarderons pas à voir en action celui que l’on dit pragmatique et homme de dialogue et présente comme un habile animateur. Il faudra bien toutes ses compétence pour contenir une opposition de plus en plus remuante, puisqu’à peine nommé il est déjà en proie aux critiques.

Au siècle des rumeurs

Samedi 29 janvier 2011

Sommes-nous au siècle des rumeurs. Twiter, Facebook et autre Myspace colportent des rumeurs qui font buzz. Les journalistes, pris dans la frénésie de l’information qui va toujours plus vite, ne pensent même plus à vérifier leurs sources. Il suffit d’un on m’a dit que … et voilà la rumeur fuse sur et dans tous les médias. Il y a eu les rumeurs à propos du couple Sarkozy, étouffées dans l’œuf depuis, et voilà maintenant la rumeur sur le numéro un de la CGT. A la Une du Parisien, rien que ça, l’annonce du départ de Bernard Thibault avant la fin de son mandat. La source certainement peu fiable émanée d’un cadre de la CGT qui se serait confié au journaliste. Avec  des si dit-on on mettrait Paris en bouteille. L’info a fait long feu, mais la désinformation est tenace. “Je démens très clairement cette information” annonce Bernard Thibault sur le site de la CGT. La rumeur aura la vie dure et d’ici la fin de son mandat elle ricochera.

Baroud d’honneur pour les opposants à la réforme des retraites

Jeudi 28 octobre 2010

Même si la détermination est toujours là, tout comme le soutien de 65% des français d’après le sondage CSA pour le Parisien, il n’en reste pas moins vrai que l’adoption définitive du projet par un vote à la hussarde du parlement plombe les plus optimistes. L’action du gouvernement est limpide : décrédibiliser et désamorcer le mouvement en le rendant obsolète. Les déclarations des leaders sont en demi-teintes et montrent qu’ils essayent encore de se persuader, comme le dit Bernard Thibault que : “l’affaire n’est pas finie”. Voilà près de 10 mois de bras de fer, depuis que l’affaire a été mise sur la table par François Fillon le 14 janvier, lors de ses vœux à la presse. La 7e journée d’action en pleines vacances ne risque-t-elle pas de mettre l’estocade finale à la mobilisation ? Même si le mouvement s’essouffle dans la rue, il laissera derrière lui un véritable goût d’amertume pour bon nombre de citoyens qui se sentent à la fois trahis et impuissants.

Nouvelles du front, un sommet social

Mardi 16 février 2010

syndical-communLaurent Wauquiez, secrétaire d’État à l’Emploi, a déclaré sur Europe 1 qu’il fallait “remettre sur la direction de l’emploi” les chômeurs en fin de droit, “deuxième sujet majeur” du sommet social avec celui des retraites. Selon lui les “cas les plus durs”, estimés à 200 000 sont ceux sur lesquels “il faut qu’on concentre nos efforts”. Les syndicats attendaient des propositions concrètes sur le dossier chômage. Pour endiguer le chômage longue durée, le président envisage, faute de nouvelles allocations, des formations rémunérées. Pour lui “personne ne sera laissé sur le bord du chemin”. En ce qui concerne le dossier épineux des retraites, il faut certes laisser le temps au temps, ou à un “simulacre de concertations” selon le PS, à condition que le sujet soit impérativement bouclé pour l’automne. Mme Parisot estime que “le problème est bien connu mais n’a jamais été pleinement traité” et “cette réforme ne doit pas être un bricolage”. Pour Bernard Thibault de la CGT, si M. Sarkozy entretient le flou quant au calendrier, “c’est qu’on nous prépare un mauvais coup avec une procédure expresse”. Nicolas Sarkozy fera un nouveau point en avril avec les partenaires sociaux qui, à l’exception de FO, prévoient dès à présent des actions au mois de Mars.