Articles taggés avec ‘Jean-Pierre Raffarin’

Brèves d’un jour

Mercredi 1 octobre 2014

Politique

Gérard Larcher  retrouve son siège au Sénat battant largement Jean Pierre Raffarin et ses raffarinades

Il reprend sa place au plateau, qui est l’équivalent du perchoir à l’Assemblée Nationale

Du fait que  le président de la République ne lui ai pas accordé la grâce présidentielle, Gaston Flosse rend sa légion d’honneur à François Hollande

Sport

La nouvelle championne du Monde sur route, Pauline Ferrand-Prevot,  dézingue Jeannie Longo, qui  pour elle «n’a rien apporté aux jeunes»… ça c’est dit…

Même sans Zlatan le PSG s’offre le Barça au terme d’une belle partie  3 à 2

Bataille pour la présidence du Sénat

Lundi 29 septembre 2014

L’ex premier ministre brigue la présidence du Sénat

En effet Jean-Pierre Raffarin s’opposera à Gérard Larcher, ex patron du Sénat. Une chose est certaine le Sénat après 3ans revient à droite.

Jean-Pierre Bel (PS) perd donc son poste et décide de mettre un point d’arrêt à sa carrière politique momentanément.

Ils sont nés ou morts un 3 août

Dimanche 3 août 2014

L’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin est né le 3 août 1948 à Poitiers (Vienne)

L’ acteur français de cinéma et de théâtre, mais aussi à l’occasion un chanteur Lambert Wilson est né le 3 août 1958 à Neuilly-sur-Seine.

L’acteur scénariste réalisateur et producteur Mathieu Kassovitz est né le 3 août 1967 à Paris.

L’écrivain dissident Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne né le 11 décembre 1918 à Kislovodsk eet mort le 3 août 2008 à Moscou

pour en savoir plus cliquez ici

Copé démissionné

Mercredi 28 mai 2014

Lors d’une réunion de crise qui a eu lieu mardi matin le bureau politique du parti s’est réuni à l’Assemblée Nationale pour une séance d’explications sur l’affaire Bygmalion. Même si Jean-François Copé s’est battu jusqu’au bout, il s’est vu contraint et forcé de donner sa démission face aux charges des fillonnistes bien entendu, mais pas uniquement.  La crainte première était de voir l’UMP, crée en 2002, imploser compte tenu de la situation.

D’ici le 15 juin François Copé ainsi que toute de direction actuelle passera le relai à un triumvirat d’anciens premiers ministres.

Jean-Pierre Raffarin, Alain Juppé et François Fillon assureront donc l’intérim et devront préparer un congrès extraordinaire au mois d’octobre pour redonner la parole aux militants et redéfinir la politique générale du parti.

Fillon jette un nouveau pavé dans la mare

Lundi 16 septembre 2013

Les déclarations de François Fillon continuent à faire des vagues non seulement dans la majorité mais aussi au sein de UMP. Les propos ambigus de l’ex premier ministre ont bien entendu étaient la cerise sur le gâteau de l’université d’été du FN à Marseille ce week-end. En déclarant qu’en cas de duel PS/FN il fallait voter pour le “moins sectaire”, c’est une première que l’on ne disqualifie plus d’office le FN.

Marine le Pen en rajoute une couche voyant l’effet produit au sein de l’UMP et du PS, elle déclare :”On parle de nous, on parle de nous sans relâche ! …Notre succès peut-être le plus grand, c’est d’être devenu incontournable”. Jean-Marc Ayrault souhaite une clarification de ces propos et déclare :« cette course-poursuite derrière le Front national est en train de mettre en péril la droite républicaine ». Les ténors de la droite ne manquent pas non plus de monter aux créneaux. Jean-Pierre Raffarin évoque une’”alerte rouge” rajoutant que “c’est le pacte fondateur de l’UMP qui est en cause ». Luc Chatel quant à lui parle de « courte échelle » au FN. Alain Juppé qualifie “d’incompréhensible” cette volte-face.  La position de François Fillon ne manque pas de faire grincer des dents et provoque à nouveau un véritable séisme au sein de l’UMP qui n’avait pas vraiment besoin de ça.