Articles taggés avec ‘Roman Polanski’

Il est né un 18 août

Dimanche 18 août 2019

Roman Polanski

L’acteur et réalisateur polonais Roman Polanski est né le 18 août 1933

Il est né un 18 août

Jeudi 18 août 2016

Roman Polanski

L’acteur et réalisateur polonais Roman Polanski est né le 18 août 1933

Ils sont nés un 18 août

Mardi 18 août 2015

Roman Polanski

L’acteur et réalisateur polonais Roman Polanski est né le 18 août 1933

Carole Bouquet

L’actrice française Carole Bouquet est née le 18 août 1957 à Neuilly sur Seine

Ils sont nés le 18 août

Lundi 18 août 2014

L’actrice française Carole Bouquet est née le 18 août 1957 à Neuilly sur Seine

L’acteur et réalisateur polonais Roman Polanski est né le 18 août  1933

L’acteur et le réalisateur Robert Redford est né le 18 août  1936

Vénus avait posé sa fourrure

Jeudi 30 mai 2013

Polanski à près de 80 printemps, nous offre lors du 66e festival de Cannes et d’un printemps pourri, sa dernière œuvre, très autobiographique. Il pose face aux journalistes enlaçant son actrice, Emmanuelle Seigner, splendide et sexy dans une robe rouge  comme le tapis qu’ils foulent, au décolleté vertigineux. Près d’eux Mathieu Almaric, son jumeau cinématographique, quelques cm plus grand et plus jeune aussi, dont Roman Polanski a fait son double dans ce huit clos, qui donne la réplique à sa femme dans la vie. Le projet de son film, « La vénus à la fourrure », est né justement lors du 65e festival de Cannes quand Polanski lit la pièce de théâtre de David Ives elle-même inspiré du roman de l’autrichien Leopold von Sacher-Masoch, Vénus aux fourrures.

Voilà donc les relations sado-maso entre un metteur en scène, qui n’est autre que lui, et de sa comédienne, mais aussi de sa femme. Ce film sort totalement des sentiers battus, il est dans la continuité d’un cinéma d’auteur qui est de plus en plus rare actuellement . C’est un film à découvrir absolument pour cet aspect certes mais aussi pour un thème aussi sulfureux que le décolleté d’Emmanuelle.

The End pour Donnadieu…

Jeudi 30 décembre 2010

Cette année le monde du Cinéma a payé un lourd tribu à la Camarde. Il faut dire que le Crabe a bien fait les choses. Il vient encore de frapper dans les rangs des comédiens. Bernard-Pierre Donnadieu, à l’âge de 61 ans, avant que le mot fin apparaisse au générique de l’année 2010. Certes cet acteur a longtemps joué de la voix, celle de l’acteur Harvey Keitel entre autres, mais il avait aussi comme l’on dit “une gueule”. C’est sans doute pour cela que dès ses débuts, il a travaillé avec les plus grands réalisateurs, comme Roman Polanski, Joseph Losey, Claude Lelouch, Henri Verneuil, Patrice Chéraux, Jean-Jacques Annaud ou encore Bertrand Tavernier. Par la suite, il s’est beaucoup plus consacré au théâtre ou  à la télévision, souvent sous la direction d’Yves Boisset, pour lequel il interprétera notamment Roger Salendro. Sa réputation d’homme brutal, gueulard, collait parfaitement aux rôles de durs et de méchants qu’il a si souvent interprétés. Pourtant cette “grande gueule” , contestataire de tout temps, a trouvé son maître, qui au terme d’un combat farouche et sans merci, a eu finalement le dernier mot.

Let’s Recap… récapitulons

Dimanche 23 mai 2010

Comme chaque dimanche voilà la série de dessins de  semaine  écoulée. Une manière de faire un point  et de voir aussi quels sont les articles que vous avez ratés.

Merci  à tous pour votre fidélité

 

Polanski accusé, le retour

Mardi 18 mai 2010

roman-polanski1

Assigné à résidence en Suisse, Roman Polanski, que l’on dit par ailleurs dépressif suite à son arrestation en septembre dernier, attende une probable extradition. Il semble que ses comportements sexuels des années 80 vis à vis de jeunes mineures fasse tache d’huile. Après son affaire de “relations sexuelles illégales” en 1977 avec une adolescente de 13 ans, voilà qu’une nouvelle accusation voit le jour. Mlle Charlotte Lewis, actrice de 42 ans, déclare que le cinéaste a “abusée sexuellement” d’elle alors qu’elle n’avait que 16 ans. Elle déclare : “M. Polanski savait que je n’avais que 16 ans quand nous nous sommes rencontrés, et il m’a forcée (à avoir de relations sexuelles avec lui)  dans son appartement à Paris. Tout ce que je veux, c’est que justice soit faite”. Me Kejman, l’avocat de Roman Polanski voit là une “Opération de chantage” et se déclare” absolument ahuri par les déclarations” de l’actrice britannique. Il rajoute même : ” Si elle réitère (ses accusations) et quand j’en saurai plus, il est probable que nous la poursuivrons en justice”. Certes la meilleure défense reste l’attaque, le célébrissime avocat le sait bien. Il n’en reste cependant pas moins vrai que ce nouveau dossier à charge fait terriblement désordre  compte tenu des faits qui sont déjà reproché au cinéaste. Cela ne manque pas de souligner, si les faits sont avérés, le comportement totalement délétère du réalisateur qui, dans les années 80, avait un goût prononcé pour les jeunes mineures. Une ça va, enfin il faut vite le dire, mais deux bonjour les dégâts !

Let’s Recap…récapitulons

Dimanche 2 mai 2010

La pédophilie, un abus de pouvoir.

Jeudi 29 avril 2010

benoit-xvi La question est : ” Y a-t-il un point commun entre les prêtre pédophiles et Roman Polanski ? ” Une tribune publiée dans Rue 89 s’empare du sujet, en disant :  Pourquoi “on vilipende le pape et l’on passe tout à Roman Polanski”?  Pas faux, la question est bien posée. Il est vrai que le monde artistique a été choqué du fait que le cinéaste soit arrêté en allant chercher un prix, celui de la reconnaissance d’une profession et d’une œuvre. Mais en fait connaissait-on vraiment les faits ? La levée de boucliers s’est faite instinctivement au nom de sa création gommant du coup sa personnalité et ses agissements privés. Une affaire qui remonte à 1977 certes, mais y a t-il prescription ? Celui que l’on juge aujourd’hui est-t-il celui qui a abusé sexuellement de Samantha Geimer une mineure de 13 ans ? Quel point commun y a-t-il entre l’affaire Polanski et celle des prêtes ? L’abus de pouvoir tout simplement. La pédophilie des prêtres ou de leurs supérieurs remonte à combien de décennies ou de siècles ? Peut-on continuer à ignorer que cette tendance se perpétue encore de nos jours ? Doit-on trouver ça normal, et le taxer d’un ” ça s’est toujours fait ” fataliste ? Le temps passe, mais les faits restent. L’abus de pouvoir n’est pas seulement d’usage dans le monde de l’art ou de la religion. Le phénomène aggravant dans le cas des prêtres est que le religieux se pose en détenteur et prêcheur de la moralité. Mais finalement, le fait est que la pédophilie est inacceptable en soi. Le fait que des pédophiles en général abusent de leur situation dominante, quelle qu’elle soit, pour assouvir leurs penchants malsains, est condamnable. Peut-on accepter qu’ils soient protégés ?

roman-polanski