Articles taggés avec ‘Claude Lelouch’

Ils sont nés ou morts un 30 octobre

Jeudi 30 octobre 2014

Le réalisateur, producteur et scénariste français Claude Lelouch est né le 30 octobre 1937 à Paris

L’ex footballeur et entraineur argentin Diego Armando Maradona est né le 30 octobre 1960 à Lanús (province de Buenos Aires)

Le politicien Arnaud Montebourg est né le 30 octobre 1962 à Clamecy dans la Nièvre

L’anthropologue et ethnologue français Claude Lévi-Strauss est mé le 28 novembre 1908 à Bruxelles et mort le 30 octobre 2009 à 100 ans

Pas sûr qu’on t’aime

Vendredi 4 avril 2014

Avec Salaud on t’aime Claude Lelouch signe son 44 e film. Pas simple à monter et à financer compte tenu des échecs commerciaux de ses derniers films. Lelouch, 76 ans, comme toujours nous parle de lui et de ses 5 femmes et 7 enfants qu’il a trompé avec son unique maîtresse, sa caméra  qu’il porta épaule à la nouvelle vague qui est bien loin. Durant une très longue carrière en tant que réalisateur, il compta souvent des sagas à tiroirs qui avec le temps sont passé de mode. Avec ce dernier film il fait un coup, il arrive a réunir Eddy et Johnny les deux vieux rockers qui cartonnent aussi bien sur scène que sur l’écran.

Quelque part on a le sentiment de voir une affiche du troisième âge et pourtant Sandrine Bonnaire, 46ans, qui a connu ces vieux de la vieille en qu’ idoles de ses parents, a craqué pour Johnny. Elle déclare en parlant de celui qui son amant sur écran : ” Il n’a pas besoin de faire grand chose, la qualité rare des grands acteurs.” Johnny plus pragmatique confie : ” Quand Sandrine embrasse, elle ne fait pas semblant.” Voilà ces deux qui se sont entendus comme larrons en foire.

Ces deux timides se sont apprivoisés et jouent sur le registre du coup de foudre amical.

Quand à Eddy il joue le meilleur copain qui a un rôle de salaud.

Voilà une histoire d’amour et d’amitié avec un zest de polar de gare à la sauce Lelouch. Il avoue : “Johnny m’a fait pleurer”… “Je le trouve bouleversant dans ses silences notamment”. Pas étonnant, il est certain que le vieux rocker a de la bouteille et une sacré présence physique. Pour les fans à ne pas rater.

Belmondo, pour son anniversaire c’est la fête

Samedi 13 avril 2013

Le 9 avril Bébel fut fêté pour ses 80 balais. Voilà une paye que l’on ne voit plus celui qui a donné tant de bonheur au travers de rôle et de film souvent populaire. Claude Lelouch qui va certainement le faire tourner dans son film Les Bandits Manchots dit de lui :”Il est resté l’adolescent extraordinaire qu’on aime”. Mais ce n’est pas tout, Jean Pierre Mocky compte bien réunir face à sa caméra le couple mythique Alain Delon et Jean-Paul Belmondo, accompagné de Catherine Deneuve et Jean Reno, une véritable fête au savoir faire du 3ème et 4ème âge. Le monde du spectacle rend hommage à celui qui fort diminué suite à un AVC en 2001, s’est battu avec le concours de son ami de toujours Charles Gérard qui est devenu homme de compagnie, chauffeur secrétaire, et qui l’a aidé à traverser une période très difficile loin des caméras.

Michel Drucker demain lors de son émission Vivement Dimanche lui consacre un coup de chapeau, où L’homme de Rio ou de Neuilly recevra ses amis. A cette occasion l’homme au canapé rouge de France 2 a enregistré une première, un mot de Nicolas Sarkozy, ex maire de Neuilly, qui parlera pour la première fois depuis son départ de l’Elysée.

Donc demain sera une journée Bébel national, une occasion pour les plus jeune de découvrir un grand nom de notre cinéma qui n’a pas dit encore son dernier mot et regarde l’oeil clair et malin, le sourire au lèvres vers l’avenir vers demain.

Les infidèles à l’affiche; censuré

Mercredi 29 février 2012

Voilà un  film qui a une sacrée affiche, puisqu’elle a été censurée par deux fois et que sur l’une d’entre elles on y voit le nouveau héros de la France, le seul homme oscarisé en ébats soit disant obscènes. Tous les ingrédients sont là pour que les gens courent voir Jean Dujardin enfin infidèle, lui qui l’on voit partout avec sa super blonde  platine, la charmante Alexandra Lamy qui ne cesse à chaque remise de prix, et dieu sait s’il y en a , l’embrasser à pleine bouche. Comment, ce nouveau couple glamour qui ne cesse de faire les couvertures de tous les magazines people, qui va devenir les amis français d’Eva Jolie et Brad Pitt, excusez du peu, peut-il être infidèle?. Ah ce n’est que du cinéma ? Ben franchement on n’y comprend plus rien à toutes ces histoires. Voilà des réalisateurs qui avec une farce découpée en sketches, cette fois ci encore, risque de faire du beurre. Il faut tout de même préciser aussi, que ce film a été réalisé en partie, par le plus oscarisé de nos réalisateurs Français,  Michel Hazanavicus. Le réalisateur de The  Artist obtient, l’Oscar du meilleur film et celui de la meilleure réalisation, de ce fait il dame le pion à l’ex titulaire du record,  Claude Lelouch. On retrouve encore le couple Chouchou et Loulou,  qui nous a fait connaître  Jean Dujardin et Alexandra Lamy , couple célèbre du petit écran mais encore couple dans la vie. Mais ce n’est pas tout, pour que la fête soit totale, leur meilleur ami dans la vie,  Gilles Lelouche, lui aussi est de la partie et tout comme Jean Dujardin fut censuré sur la deuxième affiche. A priori ce film fait déjà un carton plein au niveau du buzz, nous verrons maintenant si le public est au rendez-vous? Avec toutes ces histoires de couples à l’écran et dans la vie en y rajoutant les meilleurs amis, il est bien évident que tout cela ne pouvait que se terminer par une bonne histoire d’infidélité. La chair est faible .

The End pour Donnadieu…

Jeudi 30 décembre 2010

Cette année le monde du Cinéma a payé un lourd tribu à la Camarde. Il faut dire que le Crabe a bien fait les choses. Il vient encore de frapper dans les rangs des comédiens. Bernard-Pierre Donnadieu, à l’âge de 61 ans, avant que le mot fin apparaisse au générique de l’année 2010. Certes cet acteur a longtemps joué de la voix, celle de l’acteur Harvey Keitel entre autres, mais il avait aussi comme l’on dit “une gueule”. C’est sans doute pour cela que dès ses débuts, il a travaillé avec les plus grands réalisateurs, comme Roman Polanski, Joseph Losey, Claude Lelouch, Henri Verneuil, Patrice Chéraux, Jean-Jacques Annaud ou encore Bertrand Tavernier. Par la suite, il s’est beaucoup plus consacré au théâtre ou  à la télévision, souvent sous la direction d’Yves Boisset, pour lequel il interprétera notamment Roger Salendro. Sa réputation d’homme brutal, gueulard, collait parfaitement aux rôles de durs et de méchants qu’il a si souvent interprétés. Pourtant cette “grande gueule” , contestataire de tout temps, a trouvé son maître, qui au terme d’un combat farouche et sans merci, a eu finalement le dernier mot.