Articles taggés avec ‘Clint Eastwood’

il est né le 31 mai

Mardi 31 mai 2022

Laurent Gbagbo

L’homme d’État, historien et écrivain ivoirien, Laurent Gbagbo, est né le 31 mai 1945 à Gagnoa.

Colin Farell

L’acteur irlandais, Colin Farrell, est né le 31 mai 1976 à Castleknock, dans la banlieue de Dublin.

Clint Eastwood

Clint Eastwood , né le 31 mai 1930 à San Francisco, est un acteur, réalisateur, compositeur et producteur de cinéma américain. Autodidacte, il entre grâce à des amis au studio Universal où il interprète d’abord de petits rôles dans des séries B, puis l’un des rôles phares d’une longue série, Rawhide.

Henri Emmanuelli

Henri Emmanuelli, né le 31 mai 1945 à Eaux-Bonnes et mort le 21 mars 2017 à Bayonne, est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

Joyeux anniversaires

Dimanche 31 mai 2015

Clint Eastwood

L’acteur, réalisateur, compositeur et producteur de cinéma américain, Clint Eastwood est né le 31 mai 1930 à San Francisco (État de Californie).

Sandrine Bonnaire

L’actrice, réalisatrice et scénariste française, Sandrine Bonnaire est née le 31 mai 1967 à Gannat (Allier).

Clint Eastwood un show conservateur

Mardi 4 septembre 2012

Je vais je vote et je reviens, Et pour une poignée de Connards, tout a été dit ou presque sur le fait que Clint Eastwood ait choisi d’être en face d’Obama et pas à ses côtés dans la future campagne des  présidentielles US en novembre prochain. Son soutien à Mitt Rommey à la convention lui a valu moqueries et les internautes ont traités ses propos de billevesées de fariboles. Clint Eastwood a entamé jeudi dernier une longue  tirade de 13 minutes face à une chaise vide, symbolisant l’errance de la politique d’Obama, et conclu par une tirade culte de l’Inspecteur Harry, «Go ahead, make my day» (Vas-y, donne-moi une bonne raison de dégainer). Les réactions ne se font pas attendre et sur twitter cette pantalonnade est largement moquée. Grand seigneur et très bon communiquant, le président Obama assure que malgré tout ça, il reste fan du grand acteur et réalisateur. Clint Eastwood, 82 ans n’est pas à sa première intention politique, mais il semble que cette mise en scène soit de trop.

J. Edgar Hoover biopic de Clint Eastwood

Mercredi 11 janvier 2012

Le dernier film de Clint Eastwood est un biopic sur la vie du très controversé J Edgar Hoover, grand patron pendant 50 ans du FBI. C’est un film à l’image de son inspirateur à la fois intelligent et ambiguë. Celui que l’on considère comme le père de la police scientifique moderne était en fait considéré comme raciste, sexiste, maniaque, menteur et manipulateur. Voilà un défi bien difficile à mettre en scène et il fallait bien entendu un réalisateur de l’envergure de Eastwood pour relever un tel défi. Il n’a du reste pas choisi de se simplifier la vie puisqu’il a pris comme acteur vedette le très talentueux Leonardo di Caprio qui a dû pour approcher au mieux la physionomie de Hoover subir un maquillage dantesque, avec prothèse, perruque lentille etc … Le Nouvel Observateur dans son article signale :” Clint Eastwood est un des tout derniers cinéastes a ne pas prendre les spectateurs pour des crétins” . Il est bien évident que ce film de 35 millions de dollars tout compris est à la dimension du réalisateur et l’on se demande qui d’autre que Eastwood pouvait réaliser et produire un tel film. Voilà qui mérite que l’on se déplace pour encourager de telles initiatives si rares dans un cinéma trop souvent trop consensuel pour ne pas dire simpliste.

Pourquoi passent-ils tous derrière la caméra ?

Jeudi 2 juin 2011

Mélange des genres, le modèle devient photographe et l’acteur de plus en plus souvent réalisateur. Est-ce là, le signe d’une insatisfaction déguisée ? Celui d’un manque de confiance des producteurs qui assurent leurs arrières ? Où est-ce tout simplement celui d’une prétention sans borne ? Cela ne doit en rien faciliter l’émergence de nouveaux réalisateurs qui ne font pas encore parti de la nomenklatura cinématographique. A force d’être filmé, l’acteur n’aurait-il plus qu’une envie, celle de regarder par l’autre bout de la lorgnette magique ? Il y aurait-il mimétisme débouchant tout droit d’un apprentissage par osmose ? Le fait est là, quelques beaux et célèbres exemples américains comme Clint Eastwood ou Jodie Foster prouvent que cela peut se faire avec brio. En France aussi les exemples ne manquent pas. Marie-France Pisier, Charlotte de Turckheim, Nicole Garcia, Agnès Jaoui  ou encore Nolwenn, les femmes sont légion à réussir plutôt bien leur mutation. Si l’on évoque Jacques Perrin ou Dany Boon entre autres on voit que les hommes aussi savent faire et obtiennent des succès incontestables.  Depuis peu deux nouveaux poids lourds du 7e art se lancent dans la bataille. Daniel Auteuil vient de réaliser la fille du puisatier et maintenant Kad Merad passe derrière la caméra à son tour et nous offre cette semaine à l’affiche Monsieur Papa, un véritable tournant dans sa carrière. Originalité du projet, c’est sa femme, la romancière Emmanuelle Cosso- Merad qui a écrit le scénario de son film. Espérons seulement que le film ne soit pas à l’image de l’affiche qui n’a rien de franchement original.

Au-delà de Clint Eastwood

Mercredi 19 janvier 2011


Au-delà est le sixième film de Clint Eastwood, après Invictus, en 4 ans. L’infatigable acteur réalisateur de bientôt 81 ans déborde d’énergie et semble accélérer les projets. Trois personnages, trois destins trois histoires qui se déroulent côte à côte et finissent par converger. Un tronc communs nos héros sont hantés par la mort et leurs destins vont se croiser pour tenter de comprendre le mystère de l’Au-delà. Matt Damon et Cécile de France sont les acteurs vedette de ce film tourné en partie en France. Pour avoir le comédien américain Eastwood a même accepté d’interrompre son tournage tout un mois. Quant à Cécile de France, Eastwood en  dit ;” J’ai visionné d’autres candidatures, mais c’est elle qui s’imposait. Je ne la connaissais par encore, et je pense aujourd’hui que c’est une des meilleures actrice avec qui j’aie jamais travaillé”. Chapeau bas Cécile ! Si comme Eastwood vous aimez cette magnifique actrice belge, courrez voir le dernier film fantastique de Clint Eastwood ,” Au -delà”  de  son registre habituel.

Let’s Recatp…récapitulons

Dimanche 17 janvier 2010

Invictus noirs et blancs,”yes we can”

Mercredi 13 janvier 2010

clint-eastwoodLe hasard du calendrier fait bien les choses, Invictus, qui évoque la Coupe du Monde de rugby 1995, sort l’année où l’Afrique du Sud accueille le Mondial de football. L’invincible Morgan Freeman, à la prestance impériale et à l’œil malicieux, semble né pour le rôle de Mandela qui du reste ne voyait personne d’autre à sa place. C’est la troisième fois que l’acteur tourne avec Eastwood, Impitoyable et Million Dollar Baby lui avaient valu chacun un oscar. Face à lui Matt Damon, qui pour interpréter François Pienaar, a suivi un entraînement sous la houlette de Chester Williams, premier joueur de couleur a être sélectionné après l’abolition de l’Apartheid. Le scénariste Anthony Peckham résume parfaitement ce film : “Invictus est une belle et émouvante histoire qui met en lumière le meilleure de l’homme et de ses capacités. le plus étonnant  est qu’elle est vraie”. En effet, Nelson Mandela a su utiliser l’équipe nationale de rugby, les Stringboks, pour créer les liens entre les blancs et les noirs. Eastwood nous livre là un film formidablement optimiste aux accents de “yes we can” qui tombe à point nommé, comme une bonne résolution de début d’année.

nelson-mandella

Cécile de France et de Belgique

Mardi 1 décembre 2009

cecile-de-franceCécile grandit à Bois-de -Villiers, près de Namur. Elle se passionne pour le théâtre à 17 ans. En 1992, elle suit à Paris les cours de l’école de la rue Blanche. De 1995 à 1998, elle entame une formation à l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre. C’est alors que Dominique Besnehard, de l’agence Artmedia, la remarque et devient son agent. Depuis, rien ne lui résiste. On ne voit qu’elle et sa moue mutine, au théâtre, à la télévision ou au cinéma. Il est bien difficile de noter sa filmographie fleuve mais il faut noter qu’elle reçoit en 2005 le prix Romy Schneider et un César en 2006. Actuellement, elle est une des actrices les plus demandées et les plus actives du cinéma français avec plusieurs films par an. Elle participera prochainement au film “tsunami” de Clint Eastwood. Après une carrière nationale hors norme s’annonce une carrière internationale tout aussi prometteuse.

Un concept original, pour le berceau du 7e art

Lundi 9 novembre 2009

La première édition du “Grand Lyon Film Festival”, concocté par Thierry Frémaux le directeur de l’Institut Lumière, s’est tenue du 13 au 18 octobre 2009.

Spécificité lyonnaise

L’équipe a proposé une parti pris particulièrement original que l’on pourrait mémoriser par deux “P” : Public et Patrimoine.

Hollywood sur  Rhône

Transformation de la Halle Tony Garnier en salle géante de cinéma. La plupart des communes du Grand Lyon ont été autant de terres d’accueil pour des centaines de projections qui ont été accompagnées de la présence d’un réalisateur, d’un acteur ou d’une personnalité.

Remember

La rétrospective Sergio Leone et la remise du Prix Lumière 2009  à Clint Eastwood, ont été les temps forts de cette première édition.

clint-eastwood1 Voici un dessin qui a 10 ans d’âge, réalisé à l’époque au crayon de couleur et non à l’aquarelle comme les créations actuelles.

Clint Eastwood du spaghetti au fantastique

Clint Eastwood, qui a récemment réalisé le drame “The changeling” avec Angelina Jolie comme vedette et qui a joué  tout en réalisant  “Grand Torino”, prend un virage fantastique avec “Hereafter”, thriller dans la veine du “sixième sens”. Clint Eastwood a débuté, plus tôt que prévu, le tournage de ce film avec :  Cécile de France, Matt Damon, Thierry Neuvic et Mylène Japanoi, dans notre capitale.   Le cow-boy spaghetti boulimique de cinéma surfe donc sur la vague fantastique à la découverte de nouveaux horizons.

nalair-star2