Articles taggés avec ‘Jean-Claude Gaudin’

Il est né un 8 octobre

Dimanche 8 octobre 2017

Jean-Claude Gaudin

L’ homme politique français, Jean-Claude Gaudin, est né le 8 octobre 1939 à Marseille (quartier de Mazargues).

Il est né un 8 octobre

Samedi 8 octobre 2016

Jean-Claude Gaudin

L’ homme politique français, Jean-Claude Gaudin, est né le 8 octobre 1939 à Marseille (quartier de Mazargues).

Il est né un 8 octobre

Jeudi 8 octobre 2015

Jean-Claude Gaudin

L’ homme politique français, Jean-Claude Gaudin, est né le 8 octobre 1939 à Marseille (quartier de Mazargues).

Matt Damon

L’acteur, scénariste et producteur de cinéma américain, Matt Damon est né le 8 octobre 1970 à Cambridge (Massachusetts).

La droite n’a pas gagné, c’est la gauche qui a perdu

Lundi 31 mars 2014

Il semble que plus l’on s’éloigne de Paris plus l’on s’éloigne du pouvoir et c’est encore une fois le cas pour les municipales  2014, où l’on voit Paris au main du PS alors que Marseille reste au main de l’UMP avec un débordement à l’extrême droite dans le 7e secteur, le plus peuplé de la ville. Paris vote sa différence en élisant pour la première fois de son histoire une femme comme maire. Il faut dire que les parisiens n’avaient guère le choix. Pour en savoir plus cliquez ici

Les parisiens marquent leur originalité en élisant surtout une maire PS, ce qui durant cette dernière élection municipale n’est guère dans le sens du courant. L’UMP fait un demi triomphalisme  mais a tout de même conquis 155 villes de plus de 10 000   habitants. Une autre bataille reste à gagner pour la droite c’est celle des communautés de communes pour les grandes agglomérations comme Bordeaux et Lille entre autres

C’est à croire que seule les femmes PS ont été épargnées. Martine Aubry conserve facilement sa mairie de Lille mais risque voir la présidence de l’agglomération tournée au bleu du fait que Roubaix et Tourcoing aient changé de camp.

Quant au patriarche UMP Jean-Claude Gaudin il est élu pour une  4ème mandature dans un fauteuil.

Patrick Mennucci a payé le prix fort perdant même sa mairie et favorisant en maintenant la liste PS l’accession de Stéphane Ravier (FN) élu maire du 7e secteur de Marseille

Elle a échappé à la tourmente bleu et a sauvé sa mairie, c’est une miraculée de ce ras de marée UMP et FN. Certainement quelque part parce qu’elle n’avait pas été adoubé par Paris et le gouvernement, mais en plus parce sue Samia Ghali incarne le renouveau, la proximité avec les gens et qu’elle a l’art de faire de la politique autrement. Si vous souhaitez en savoir plus cliquez ici

Enfin un François heureux! Le palois Bayrou avait dit que s’il récupérait sa mairie il allait s’y consacrer. Il vaut mieux du reste parce que ses ambitions nationales ont tourné court.

Les municipales 2014 furent pour le PS et son gouvernement une véritable Bérézina électorale. Très ou trop souvent ce n’est pas la droite qui a gagné mais la gauche qui a perdu. Nous étudierons le cas de Limoges demain parce que ce fut un véritable poisson d’Avril avant l’heure.

Paris le choix d’une femme

Samedi 29 mars 2014

Après le dernier tour d’honneur le duel  perpétuel et continu PS UMP atteint son paroxysme  au travers de deux femmes et pas des moindres. A cette veille du 2e tour chacune tente de rassurer et de convaincre, maintenant les dés sont jetés et c’est aux parisiens de choisir.

Il s’agit de trouver les mots pour convaincre, les deux duellistes n’hésitent pas à dire ce que les parisiens veulent entendre bien entendu. Le choix des parisiens est entre la continuité féminisée ou l’alternance.

Il n’est pas certain qu’ à Paris nous vivions le scénario Marseillais avec une monté du FN qui devient le parti à abattre au second tout mais qui met Jean-Paul Gaudin comme arbitre de la République une nouvelle fois.

Patrick Mennucci paye cash le fait qu’il soit le choix du gouvernement face à une Samia Ghali qui représentait certes le communautarisme mais aussi le changement.

Mais voilà contrairement  à Paris, Marseille reste une ville machiste  et là il n’était pas possible d’imaginer que la deuxième ville de France soit au main comme la première d’une femme.  La femme est-elle l’avenir de l’homme comme le chantait Ferrat ?

Voilà une question qui reste en suspend encore en France quand on sait que  Ségolène Royale,  la seule femme qui s’est présentée au présidentielle pour le PS, s’est faite battre à plate couture  par Nicolas Sarkozy.

Terminons avec Ferrat qui avec Aragon avait raison en ce qui concerne Paris,  quoiqu’il arrive et qui qu’elle soir, la femme sera bien l’avenir de l’homme.

Le poète a toujours raison

Qui voit plus haut que l’horizon

Et le futur est son royaume

Face à notre génération

Je déclare avec Aragon

La femme est l’avenir de l’homme

Voilà une affaire qui ne fait pas celles de l’OM

Mardi 7 juillet 2009

robert-louis-dreyfusLe brillant homme d’affaires, propriétaire du Groupe Louis Dreyfus et de l’OM a succombé à une leucémie à 63 ans. Héritier d’une dynastie de courtiers en céréales et d’armateurs, né dans les beaux quartiers de Paris et résidant en Suisse à Davos, Robert Louis Dreyfus transforme en jackpot tout ce qu’il touche y compris le redressement d’Adidas dont il fut le patron. En 1996, il se laisse convaincre par le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin  et s’offre l’OM, par attrait pour cette ville, par envie de se piquer au jeu du foot, mais aussi par stratégie commerciale, pour offrir à Adidas une vitrine de luxe comme l’OM. “Je sais que je ne gagnerai jamais de l’argent avec l’OM”. C’est peu de le dire, en 13 ans il va dépenser 210 millions d’euros de sa poche dans le club, sans parler des tracas. En octobre 2007, il est condamné à dix mois de prison avec sursis et une amende de 200 000 euros pour des transferts illicites. Il est tellement choqué qu’il met le club en vente ce qui se soldera par un nouvel échec retentissant en raison du caractère sulfureux de l’acquéreur potentiel, le Canadien Jack Kachkar. Dernier remous en date, le limogeage de Pape Diouf, artisan d’une nouvelle réussite du club. Son décès va relancer les spéculations sur un nouveau projet de vente de l’OM, le club va rentrer dans nouvelle zone de turbulences.

L’Elysée choisit la direction de l’UMP.

Jeudi 11 décembre 2008

Cela évitera tous les débordements médiatiques, c’est le fait du Roi. “Il ne faut pas oublier que celui qui a la confiance de Sarkozy, c’est Hortefeux. On peut imaginer une réorganisation complète avec lui devenant vice-président chargé des investitures, à la place de Jean Claude Gaudin”. Une manière aussi de chaperonner ce “chouchou” encore bien expérimenté. Il faut aussi préciser qu’il est prêt à quitter son poste actuel de ministre du travail, pour assumer pleinement cette nouvelle fonction.

Objectifs, éviter que l’UMP ne s’endorme sur ses lauriers et préparer, les européennes, les régionales et bien entendu 2012. Patrick Devedjian n’était pas l’homme de la situation, d’où sa promotion. Seule ombre au tableau, le très médiatique et très ambitieux Jean-François Copé, patron des députés de l’UMP, qui “colle à la culotte” de Xavier. Mais Copé, invité du grand journal sur canal+ a déclaré “les jeux sont faits!” Donc pour Xavier Bertrand la voie royale semble toute tracée.