Articles taggés avec ‘Jérome Kerviel’

Kerviel sort de prison

Jeudi 4 septembre 2014

Jérôme Kerviel libéré lundi prochain sous bracelet électronique comme il en avait fait la demande. Son avocat déclare : “«Jérôme Kerviel est admissible au processus d’aménagement de sa peine. Il sortira de Fleury-Mérogis ce lundi et il va reprendre le cours d’une vie tout à fait normale».

Le pélerinage se termine à la prison de Nice

Lundi 19 mai 2014

Jérôme Kerviel avait entamé une marche entre Rome et Paris, suite à  la rencontre avec le Pape François, afin de protester contre  “la tyrannie des marchés”.  Après un long périple pédestre jusqu’à la frontière française,  l’ex trader de la Société Générale, avait annoncé dimanche qu’il souhaitait attendre en Italie, la réponse du Président de la République avant de se rendre aux autorités afin de purger sa peine.

Si Kerviel a su ratisser large dans son comité de soutien où l’on trouve aussi bien des représentants de l’église que Mélenchon en personne, les politiques et la finance restent inflexibles. Pour Michel Sapin, tout en ne niant pas des responsabilités de la banque, c’est avant tout “un escroc” qui doit purger sa peine. Certainement dissuadé par le fait d’être considéré comme “fugitif”  par parquet de Paris qui parlait de lancer un mandat d’arrêt européen, Jérôme Kerviel continua sa marche et fut interpelé à Menton puis transféré à la prison de Nice. Voilà une rédemption médiatisée qui a fait long feu et fait coulé beaucoup d’encre, reste maintenant à l’ex-trader à purger une peine de 5 ans dont de trois ans d’emprisonnement ferme.

La mort d’un ténor du barreau qui laisse sans voix

Mardi 19 mars 2013

Le dimanche 17 mars est retrouvé Me Olivier Metzner, flottant au large de son île privée du golfe du Morbihan. Une lettre laissée par le défunt parle de suicide et cette thèse est confirmée après autopsie du corps de l’avocat. A 63 ans disparait dramatiquement  un ténor du barreau  spécialisé  dans la défense  de petits et grands truands. Cet avocat hors pair était passé maître dans l’art de l’annulation pour vice de procédure. Avocat flamboyant du monde des affaires il avait pour clients, des politiques, des banquiers et des grands patrons. Il avait su grâce à un caractère bien trempé conserver, malgré la puissance de ceux qui l’employaient, son indépendance, mais c’était fait de nombreux ennemis au cours de sa prestigieuse carrière.  Ce normand  solitaire et secret était resté célibataire et sans enfant consacrant tout son temps et son énergie à ses dossiers épineux. Homme médiatisé nous l’avions vu défendre Jérôme Kerviel, Bertrand Cantat ou Manuel Noriega en passant par Dominique de Villepin dans l’affaire Clearstream. Sa disparition laisse bon nombre de ses confrères sans voix et des dossiers sans défense.

La société générale fait payer un lampiste

Vendredi 8 octobre 2010

Le président de la 11e chambre, Dominique Pauthe a condamné Jérôme Kerviel, pour faux et abus de confiance, à 5 ans de prison dont 3 de prison ferme et à payer la somme astronomique de 4,9 milliards d’euros. Dans sa grande mansuétude, le tribunal correctionnel de Paris a épargné à l’accusé de s’acquitter d’une amende prévue à cet effet, en payant au trésor public 375 000 € . Tout le monde s’étonne, surtout dans le milieu de la finance mondiale, que la Société Générale, dans cette affaire, passe pour une simple victime et ne soit en rien déclarée responsable. Faire de l’ancien tradeur un exemple soit, il est coupable, mais dédouaner son employeur de toute responsabilité, alors qu’il y a eu un contrôle défaillant, pour ne pas dire inexistant. La société Générale a vu son image écornée, c’est vrai, Daniel Bouton fut contraint de démissionner, mais curieusement Christophe Mianné, supérieur de Kerviel, fut seulement rétrogradé sur le papier, jugé incontournable par le nouvel état major. Les lampistes payent toujours le prix fort, mais là pour donner une idée de l’ampleur de la charge, il faudrait, à raison de 1000€ mensuel, 401 000ans pour mettre un terme à cette affaire.Voilà, comme le souligne François Bayrou, que la justice française prend le chemin de la tradition juridique américaine qui condamne à 150 ou 200 ans de prisons. Carole Guillaumin responsable de la communication de la Société Générale a déclaré, fort astucieusement, qu’une telle somme ne serait pas demandé à Jérôme Kerveil, mais que serait négocié le montant des dommages et intérêts, après l’ appel de ce dernier fait qui tombe sous le sens.

Sans vouloir crier avec les loups, il est fort probable que Jérôme Kerviel paye là, son attitude hautaine et froide, à la limite du cynisme.

Let’s Recap…récapitulons

Dimanche 13 juin 2010

Kerviel, mythomane ou bouc émissaire ?

Samedi 12 juin 2010

jerome-kerviel

L’ex trader Jérôme Kerviel, 33 ans, “célibataire”, “consultant informatique”, “2300€ par mois”, est à ce jour le seul à être dans le collimateur de la Justice, on peut se demander pourquoi ? Devenu une star traquée pas les journalistes, Jérôme Kerviel, à ce jour poursuivi pour abus de confiance, faux et usage de faux, introduction frauduleuse de données dans un système informatique , encourt 5 ans de prison. Voilà une personnalité troublante ! Pourtant le président Dominique Pauthe, se fondant sur une expertise médicale, le décrit comme un homme “équilibré, au potentiel intellectuel moyen ou supérieur, tout à fait normal”. En vérité, n’est il pas tout simplement le bouc émissaire de la Société Générale ? Cette dernière l’a probablement manipulé, utilisé, encouragé puis lâché, bien entendu quand pour eux rien n’allait plus. C’est l’actuelle ligne de défense de son avocat Me Olivier Metzner. Pour lui, en travaillant à quelque mètres de  “cinq de ses  hiérarques”, il était impossible que  ces derniers ignorent ses agissements. Maintenant faut -il encore le prouver ?

L’écureuil en prend un coup dans les noisettes.

Samedi 18 octobre 2008

Question gros sous il devient délicat d’écrire des billets d’humeur, que vaudront-ils demain?

Question fou rire c’est la faillite assurée. Il ne nous reste plus qu’à pleurer sur notre bas de laine si tenté qu’il puisse assurer une retraite qui joue les mirages. “Ma cassette ! où est ma cassette ?” crierait Arpagon. Les traders sont partout et font n’importe quoi, on nous a cloné Jérôme Kerviel dans la nuit. Comment ne pas être atterré quand même la Prévoyance n’y est plus, l’écureuil en personne nous fait faux bond. Nos banquiers les uns après les autres disjonctent. Pourtant on nous assure que tout va bien dans le meilleur des mondes et que les salaires ont été doublés, mais seulement à l’Élysée.

Plus question de se faire du mouron, de toute façon les jeux sont faits rien ne va plus la banque a sauté. Chaque matin on nous livre en pâture un nouveau “limogé”, du reste le terme redevient à la mode. Merci gardez les, à Limoges la cour est pleine. Les grands argentiers de la planète virtuelle à force de jouer au “Monopoly” pensent que nos billets sont faux, pour de vrai, “la vérité si je mens” ! Le canard, enchainé ou pas avait bien pris l’écureuil la main tendu criant famine à une autre banque sa voisine.

Laissons le mot de la fin à notre sinistre ministre de l’économie, Christine Lagarde qui s”est déclarée “particulièrement frustrée et découragée ” cette nouvelle, qui n’arrive pas “au meilleur moment” , c’est le moins qu’elle puisse dire.